Tara Biscotta

samedi 27 août

Confiture de framboises toute simple.

Tu l'as lancé comme ça : échange confiture de figues contre autres fruits ...

Tu t'es dit : on verra. Et tu t'es retrouvée avec 1 kilo de framboises du jardin de Sthéphanie, une de tes "copines du train", vaste communauté sur laquelle il est bon de se dire que l'on peut compter. 

C'était tellement incroyable que tu les as oubliées chez elle, tes framboises, tellement tu n'en avais jamais vu autant. Mais tu les as récupérées. Bien sûr. Il est des trésors que l'on ne laisse pas languir trop longtemps (d'autant plus que les framboises, c'est très très fragile. Une fois cueillies, il faut se dépécher.)

Tu as plutôt mal dormi. La buse qui chasse la nuit par chez toi aime bien passer devant ta fenêtre. Où alors c'est que tu as encore rêvé ... La nuit, il n'y a que toi pour entendre de drôles de bruits et de cris, dirait-on. Bon, tant que je ne la retrouve pas dans mon lit le matin tout va bien. 

Ce matin, 3 gros pots bien remplis te sourient. 

ça t'a donné l'envie, à la brume indiscible, d'aller marcher pieds nus dans l'herbe humide histoire d'aller voir le soleil émerger dans le ciel, quand les champs dorment encore. 

Tu ne connais rien de plus magique que cet instant, le chant des tourterelles et la fuite des lapins sauvages à tes pas.

Tu as salué tes arbres et puis tu dit qu'un billet à la fraiche, café-croissant et confiture de framboises, ça le fait aussi : parce que tu aimes partager ces moments de plénitude.

Je dédie donc ce billet à Sthéphanie, aux 12 framboisiers de son jardin et à nos rencontres matinales sur les quais de gare, ce qui ne saurait d'ailleurs tarder ...

Confiture de framboises

Ingrédients : 

- 1 kilo de framboises

- 250 grammes de sucre roux bio

- 2 citrons bio

- 1 petit pot de compote de pommes bio (pour la tenue)

La recette

La veille, triez si nécessaire et rincez légèrement les framboises. Faites-les sécher à plat entre deux papiers absorbants. 

Mettez-les dans une bassine avec le sucre et le jus d'un citron. Couvrez.

Le lendemain : 

Ajoutez le jus du second citron. Mélangez. Portez doucement à ébullition. Réduisez dès les premiers bouillons. 

Au bout d'un moment, comme j'ai constaté que le mélange restait très liquide malgré le citron, j'ai décidé d'ajouter un petit pot de compote de pommes bio (En fait, c'est tout ce que j'avais sous la main). Cela ne change rien au goût mais ajoute un peu de pectine. Si vous le pouvez, pensez plutôt à placer pendant la cuisson pépins et peau d'une pomme bio mis dans une compresse de gaze que vous aurez nouée. Retirez-la,bien sûr, en fin de cuisson :-)

Surveillez bien la cuisson et mélangez régulièrement, tout en écumant. Ce serait dommage que vos framboises attachent. 

En tout cas, j'ai réussi à obtenir une confiture de belle texture, ni liquide, ni dure. Un régal des sens. 

3 gros pots que je m'en vais prendre en photo, rien que pour vous. 

A tout bientôt sur ma planète 

 

Posté par tarabiscotta à 11:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


lundi 22 août

Ma confiture de figues du jardin

Alors comme ça tu t'es dit que le petit figuier qui te sourit du coin de la cour,

Là, bien sage sous le soleil, commençait vraiment à donner dans la prodigalité et que, tout compte fait, c'était comme une belle invitation à relancer ton coeur de chaudron. 

Là, au fond de tes armoires vieillies, dorment tes grimoires et tes bassines depuis bien trop longtemps ... 

Tu le sais. Le petit figuier aussi. 

Alors, tu t'es dit qu'une confiture de figues, après tout, c'est plutôt facile ( pas d'épluchage et on ne retire pas les pépins :-) et que ça doit être bon, non ? 

Tu as voulu en avoir "le coeur net" (le jeu de mot est facile, je l'avoue ...)

DSC00866

Recette de ma confiture de figues 

Ingrédients : pour 5 gros pots et 1 moyen

- 1,5 kilo de figues fraiches et non abimées

- 300 grammes de sucre pure canne bio 

- 300 grammes de sucre de canne complet bio type Moscovado

- 2 citron jaunes bio

Recette

La veille : 

Lavez les figues et séchez-les

Coupez les figues en quartiers, retirez la queue, 

A la pesée, cela vous fait 1,5 kilo. 

Placez-les dans votre chaudron avec les sucres complets -pour plus de saveur - et le jus d'un citron.

Mélangez avec votre spatule en bois, couvrez et laissez macérer jusqu'au lendemain. 

Ensuite :

Mettez à chauffer doucement.

Ajoutez dans la foulée votre second jus de citron.

Réduisez dès les premiers bouillons et mélangez bien, écumez de temps en temps. 

Comptez environ 45 minutes de cuisson, selon l'ustensile que vous utilisez ( moi, je les cuis dans une marmite haute.) 

Faites le test de l'assiette froide : c'est le moyen le plus simple pour vérifier la cuisson. 

Arrêtez la cuisson et versez dans des bocaux stérilisés. 

Laissez refroidir et couvrez comme il vous plaît (pour moi, c'est la paraffine).

Goût excellent, belle texture. Sucrées à souhait (inutile de charger avec plus de sucre). Le goût est intact et riche à souhait. 

Demain, je recommence. Il n'y en a déjà plus. Le petit figuier est prévenu ... 

DSC00871

 

Posté par tarabiscotta à 10:54 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

mercredi 13 juillet

Ratatouille des 3 saisons

Comme en ce moment c'est l'été, même dans le Nord (si, si!) mais qu'aujourd'hui la pluie et un léger refroidissement (euphémisme) nous feraient bien penser le contraire ...

Je vous propose cette ratatouille mi-estivale (courgettes, poivron) mi-hivernale (carottes) et même un peu printanière (ail frais et ail des ours). Le tout sous l'oeil bienveillant du laurier et la rondeur rechauffante de la cannelle. 

IMG_6360

Ingrédients : pour deux personnes

1 carotte

2 courgettes

1 poivron rouge 

1 gousse d'ail frais

(quelques olives noires : facultatif) 

Fleur de sel, cannelle, une touche de poivre du moulin

1 feuille de laurier

De l'huile d'olive et un tout petit peu d'eau pour la cuisson 

Ail des ours bio, séché 

Recette : 

Lavez et épluchez carottes et courgettes 

Emincez l'ail et faites-le dorer légèrement dans un fond d'huile d'olive à feu très doux

Ajoutez vos carottes coupées en rondelles

Faites dorer doucement en mélangeant bien. Ajoutez un peu d'huile si nécessaire

Ajoutez le poivron évidé et coupé en dès. Mélangez doucement. 

Terminez par les courgettes en rondelles

Un voile de fleur de sel et de poivre du moulin et un peu plus de cannelle. 

Une feuille de laurier sauce pour couronner. 

Couvrez et faites cuire à feu très doux. Ajoutez un peu d'eau pendant la cuissson si nécessaire, afin que vos légumes n'attachent pas. 

Lorsque vos carottes seront cuites, saupoudrez d'une bonne pincée d'ail des ours : on raconte qu'au sortir de leur hibernation les ours se goinfrent de ce proche cousin de l'ail des jardins. A défaut d'en croiser encore beaucoup dans nos forêts (la plante et le plantigrade), invitons-les dans nos cuisines ! Plante du printemps, très appréciée entre autre pour sa haute teneur en vitamine C, vous la trouverez toute l'année séchée et prête à l'emploi dans votre boutique bio préférée. Cela vous évitera  :

- d'arpenter les bois au sortir de l'hiver (parce qu'on n'a pas toujours vraiment le temps, ni le climat) 

- les cuillettes sauvages : dans ce cas-là, faites-vous accompagner d'un passionné respectueux du lieu et de l'espèce. 

- Les confusions malheureuses (à ne pas confondre avec le muguet, hautement toxique) : primum non nocere ... 

Mais revenons à nos moutonsssss : Mélangez doucement. Laissez encore cinq minutes à découvert. Alors il sera temps de servir. 

Délicieux accompagné de dès de féta bio et de belles tranches de pain de campagne. 

Un peu de soleil dans nos assiettes ! 

IMG_6359

Posté par tarabiscotta à 11:07 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

mardi 12 juillet

Passerelle Notre-Dame

Samedi Soleil

Dérive estivale

Juste histoire de voir passer

Les péniches 

A Tournai.

Juste au-dessous de toi et moi

Le vent glisse

Dans nos cheveux

Agite les cadenas

Des amoureux.

Passerelle Notre Dame

Mon coeur se hisse

Jusqu'à tes yeux

Tandis que tes bras

Retiennent les filets d'or 

Des mots qui passent. 

IMG_6397

 

 

 

Posté par tarabiscotta à 17:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

lundi 11 juillet

Mes crêpes à la bière et au lait d'avoine, pour un été presque automnal

 

DSC00700

Je ne sais pas, vous ... 

Mais avec le temps qu'il ( a) fait, récemment, en terres nordiennes ... des crêpes furent les bienvenues sur ma planète : disques solaires chauds et blonds pour réchauffer le ciel grisaille

Crêpes à la bière, esprit nordique oblige. 

J'aime leur caractère, saveur unique, franche, chaleureuse et parfumée. 

Ma recette des crêpes à la bière façon Tara

Ingrédients : pour 8 personnes 

500 grammes de farine bio semi-complète

6 oeufs de mes poules

75 cl de biere blonde bio des Flandres à température ambiante

25 cl de lait d'avoine bio à température ambiante

40 grammes de beurre bio

2 pincées de fleur de sel 

1 sachet de sucre vanillé

1 saladier et une grand plat en porcelaine ou verre (pouvant tenir dans un four ayant été préchauffé) 

DSC00686

La recette : 

D'abord il vous faudra allumer votre four à 170°, pour la levée de la pâte. Dans le même temps, vous en profiterez pour y faire fondre doucement le beurre. Pour cela, j'utilise une toute mini cocotte en céramique. 

Dans un grand saladier, versez d'abord la farine, puis peu à peu ajoutez la bière, en mélangeant.

Puis battez les oeufs à part et ajoutez-les, ainsi que le sucre vanillé, et le sel. Toujours en mélangeant. 

Ensuite ajoutez le beurre : normalement, il devrait être à peine fondu et juste tiède. Délayez les morceaux s'il en reste, à l'aide d'une fourchette, en mélangeant bien. 

Versez enfin le lait d'avoine, pour velouter le tout. 

Dans le four éteint, placez votre saladier, couvrez de votre plat : fermez le four et laissez reposer une heure. 

Vous n'aurez plus qu'à chauffer votre poêle à crêpes, et la graisser très légèrement. 

J'aime les marier aux aux notes acidulées d'un lemon curd ou d'une marmelade d'agrumes. A Lille, je vais cueillir ces douceurs au Comptoir irlandais. Mais cette fois-ci, le lemon curd m'a été offert, à la faveur d'un voyage. Je dédie donc ce billet à une grande aventurière devant l'éternel, voyageuse de l'extrême, avant qu'elle ne s'envole à nouveau au pays des yacks. 

crêpe à la bière


mercredi 22 juin

Billet d'un retour en terre blogesque

Rentrer chez toi, dans l'odeur douce et chaude du curry, qui t'attend bien sagement devant le portail. Près de la lavande. 

Humer les notes énivrantes. Caresser d'une main légère les "sommités fleuries". Comme disent les recettes. 

Tiens, bientôt la saint Jean et ce buisson ardent, jaune et solaire. Le millepertuis, te tend ses rayons. Attrape-les. 

Remercier le hasard, si tant est qu'il existe, de t'avoir proposé, là, juste ce matin, un atelier de tisane bio ... Samedi. 

Vous en reparlerai-je ? Sûrement ... 

Mais d'ici là, vous raconter comment, cette nuit même, j'ai rêvé de Tara ? Florale coïncidence ! 

Je vous avoue tant de bonheur à écrire ces lignes. Puissent-elles vous parvenir. 

Par quoi ce conluait mon onirique billet  ? Par ce simple mot : merci

 

 

Posté par tarabiscotta à 13:10 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

samedi 19 décembre

L'auberge de Noël


IMG_5777

 

A défaut d'un elfe de maison,

Ce lutin de bûche

et mon obole photographique à la tradition.

Mon message sera le suivant : 

se souvenir des moments de bonheur ... 

 

IMG_5770

surtout lorsqu'une bûche maison de Gwendoline se propose de les immortaliser

 

Posté par tarabiscotta à 17:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

jeudi 29 octobre

En attendant la nuit

Alors, tu fais quoi Tara pour Halloween ? 

Comment réchauffer le grand retour de la nuit la plus sombre ?

Invoquons ta citrouille ...

Le 31, rougi-ronds ses deux énormes yeux de soucoupe devant ta porte

Flambe ta peur ! Ils aboieront pour toi

Sonnez, amis, sonnez ! 

Mais craignez que je ne vous ouvre ... 

Famille Addams

D'ici là je vous laisse en compagnie de l'un de mes couples mythiques 

Ah ... Gomez, mio Caro ... 

 

 

Posté par tarabiscotta à 17:01 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

Il nous restera ça

 

Grand corps malade

 

Grand Corps Malade, bientôt à Lille, le 15 décembre ...

Nouvel album

Des textes toujours aussi troublants

Grand Corps Malade et dix autres poètes,

Signatures cultes autour d'une phrase-clef : 

Il nous restera ça ...

Aznavour, Bohringer, Orsenna, Thiefaine, Jeanne Cherhal, Renaud ...

Beaucoup d'âme et d'émaux 

 

Posté par tarabiscotta à 14:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mercredi 21 octobre

Nom de Zeus

 

voiture-retour-vers-le-futur-doc-marty

Marty est revenu aujourd'hui

Dans sa De Lorean DMC 12 

Il y a des rendez-vous

Qui vous mettent en émoi

Et moi, celui-là

Je l'attendais depuis depuis ... 

Et vous ? 

 

Posté par tarabiscotta à 21:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :