Deux pots à confiture se rencontrent près de ma cuisine
ça chuchote quoi ?
ça murmure épices, bananes et rhum vieux
Besoin de prendre le large
Senteurs suaves et sucrées

Comme une envie de prolonger les beaux jours qu'avril vient de nous offrir
Comme une façon de les mettre en chaudron

La pluie arrive, dit-on, mais demain matin nous la chatouillerons du haut de nos tartines blondes et dorées

Je dois cette recette au Larousse des Confitures de Christine Ferber, mon intarissable grimoire, auquel je rends hommage, une fois de plus.

Bananes, sucre, cannelle et rhum : voyage au long cours

Pour les quantités indiquées plus loin, j'ai obtenu 3 beaux pots pleins à ras bord, plus un quatrième, plus petit, à demi rempli.

Ce dernier, je prends soin de ne jamais le paraffiner et la journée n'est pas passée qu'il s'est déjà vidé, comme par enchantement. C'est mon offrande à ce que je nomme "la part des elfes".

J'en ai 3,

Savez-vous, qui vivent sous mon toit,

Sans compter un géant de papa

Et aussi un récent invité,

Que j'ai baptisé

Luciano

(petit clin d'œil à une histoire qui court sur moi : il paraîtrait qu'en dormant je rêverais du célèbre ténor ... Légende Tara-Biscottée ?! )

Bref, Luciano et moi (Et puis, en latin, Luciano vient de  lumière et voyez comme il la capte et la diffuse), on ne se quitte plus.

Le nain de jardin- ou gnome urbain-, c'est très tendance, même-et surtout- quand on habite la campagne. La preuve, moi qui cherchais un compagnon de recettes depuis des mois (Ah ! La solitude agacée de la cuisinière à l'heure de l'appel du loup :"Amouuuuuuuur, on mange quoi ce soir ?!") je l'ai installé près de mes chaudrons.

Il m'inspire, c'est indéniable et je glisse dans ses paniers ...

Bien des trouvailles

Des secrets

Et autres piques apéritif !

DSC09240

(Luciano dans ma cuisine)

J'ai déniché Luciano un beau jour que je m'étais aventurée hors des limites de ma contrée -Tara ! Est-ce possible ?!-,découvrant émerveillée qu'il existe bien des terres de féérie hors de mes chemins blancs

Il m'attendait là, au royaume de La Ferme Enchantée ...

Logique.

DSC09251

(Luciano dans mon atelier, version gnome jardinier)

Recette de la confiture de banane à la cannelle et au rhum vieux

Ingrédients :

_ 1,100 kilo de bananes bien mûres

_ 700 grammes de sucre (pas plus, vos bananes étant bien sucrées)

_ 1 cuillère à café de cannelle

_ la moité d'un verre à liqueur de rhum vieux

La recette :

Laissez macérer à couvert bananes (après les avoir épluchées et coupées en rondelles, arrosez-les d'un jus de citron), sucre et cannelle toute une nuit, au frais, après avoir bien mélangé.

Le lendemain, portez à ébullition, puis réduire le feu.

Bien mélanger pendant toute l'opération

Lorsque votre confiture semble s'être épaissie, mixez. Ajoutez alors le rhum vieux (facultatif) 

Laissez encore quelques minutes à feu doux.

Le test de l'assiette vous assurera du juste point de cuisson.

Mettre en pots sans tarder

Couvrir selon votre convenance (moi, je laisse refroidir et fais fondre avec moultes précautions un peu de paraffine que je verse en surface)

Fondez, offrez, partagez !

DSC09270