La première fois que j’ai cuisiné … au sens presque complet du terme, autrement dit, sans avoir à ouvrir (ça, c’était mon premier stade !) ou réchauffer (deuxième stade !) une boîte … c’était à Biarritz ! J’ai conservé des quelques mois passés dans cette ville un souvenir de roches et d’écume, de fraîcheur et de chaleur moite, de sardines grillées et de bonheur.

Me voilà donc face à un budget, qui était assez limité, tentant désespérément de faire resurgir quelque souvenir d’expérience culinaire … encore plus limitée ! Bon, la recette vaut ce qu’elle vaut, donc ! Recette sans chichi, recette de retour de plage, tu aimais te promener, fracas de l’atlantique, souvenirs des grandes marées, de l’Atalaye, des petits matins penchée au-dessus du Rocher de la Vierge, à guetter Dieu sait quoi … Trop de parfums, d’embruns et de saveurs … Tu t’es dit que ce serait peut-être sympa de voir si tu étais capable de transformer autre chose que des sachets de purée en poudre !

Manchons de canard à la sauge

Il te faudra prévoir au moins trois manchons par personne, surtout s’ils sont très petits

Ensuite, sors ton huile d’olive : juste un filet (car tes manchons sont déjà très gras !)

Quelques feuilles de sauge fraîche : pas trop ! Passées à l'eau et séchées.

J’en avais un buisson dans mon ancien jardin, mais la sauge est une plante assez envahissante … Son parfum, pourtant, me manque.

Prends bien soin de retirer les éventuelles petites plumes que tu pourrais trouver sur la peau.

Fais dorer dans une poêle anti-adhésive, à feu moyen, 5 minutes environ de chaque côté.

Pendant ce temps-là, tu as préparé ta tisane ! Dans une cocotte : de l’eau, du sel et du poivre, plus tes feuilles de sauge que tu ajoutes aux premiers frémissements …

Tu y ajoutes tes manchons dès qu’ils sont bien dorés. Cette eau parfumée doit juste couvrir tes manchons. Il ne s’agit pas d’en faire une soupe !

Couvre et laisse mijoter environ 45 minutes. Vérifie la cuisson en t’aidant de la pointe de ton couteau.

Tu peux servir avec une purée de navets, ou éplucher tes navets, les couper en morceaux et les ajouter à ta cocotte 20 minutes environ avant la fin de cuisson. Ils prendront le goût de ta préparation. Des pommes de terres nouvelles ? Des tagliatelles fraîches ? A toi de continuer !

Un vin rouge du Sud-Ouest, consommé avec modération, relèvera la saveur de ce plat. J’ai quelque préférence pour le Madiran.

Bonne promenade sur ma planète !