lundi 18 septembre

Quête

D'abord tu hurleras au vent haut perché des peupliersPuis sur tes bras, contre tes joues sourira sa caresseAprès viendront les herbes et les champs à s'en perdreEt le ciel sans nuage jusqu'à l'horizon blême.Le soleil de septembre décapitera les haies,L'ombre striera la route.Tu chercheras en vainAu creux des fossésLes prénoms égarésDes anciens chevaliers.
Posté par tarabiscotta à 22:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

jeudi 14 septembre

ATLANTIDE

Dans la brume abasourdieUn tracteur s’est noyé.Sous les teintes attendriesLe silence s’étire.Je laisse aller. Que mon ancre se lèveEt flotte mon navireLà-bas loin sur mes lèvresRésonne … « Mon Opium »D’Emilie Simon. Quelques flaques de soleilRéchauffentDeux ou trois vaches éperduesMon baume est ma vertu !Je flotte … Aux gares fantomatiques,Les voyageurs embrumésS’extirpent de leurs rêvesA regret.La nuit s’achève. Au jour ouatéMe feront signeComme à regretEt à jamaisQuelques visages faméliques. Mon encre est mon sermon.Sous ses... [Lire la suite]
Posté par tarabiscotta à 19:06 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
mardi 22 août

PISTE DES LOUPS

A Angus, Levée des landes tôt ce matin,Je trouverai bien votre chapelleMa robe blanche dessous les ailes.Flottera mon voile un peu déteint. Deux ou trois pots de confitures,A peine jetée, quelques murmures,Mots surannés, morsures ailées.Front ceint des démons oubliés.Dans la mélisse mes peurs s’esquivent,Là sous les rires des frondaisons.Nous déploierons la soie sauvage,J’arborerai mes vieux blasons.Comme toujours nous serons sages,Nos rêves écharperont l’eau vive.
Posté par tarabiscotta à 10:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
mercredi 09 août

REPAS AU PARADIS

Je dédie ce billet à tous ceux qui, d’un œil hagard et la tête vide, voient approcher certaine date fatidique … Un (seul) verre de bon vin, un ami, de la musique et la sagesse de ne pas reprendre le volant de suite ! Voici ma recette : Repas au paradis Deux amis, Un verre de Saint-Véran, C’est Le Grand Secret du … Paradis.   Comme deux  Singes en Hiver Ils demandaient à la lune Quelque poussière d’étoiles, Juste un peu de sa Grâce. Et soudain surgit face Au Vent Le vrai héros De Tous les temps ! ... [Lire la suite]
Posté par tarabiscotta à 08:34 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
mardi 08 août

"Ayant poussé la porte étroite qui chancelle ..."

A l'Homme Nuage ! Entre la cendre et l’accalmieEuphémie dérivaitEt mes rimes arriméesNe parvenaient plus A la calmer Dans le val sans retourElle s’est perdue, mon amourPrès du miroir aux féesOn la vit se pencher … Aride,Tu le saisSans douteUn vieux souhaitEncore non exaucé …La ronge et la hanteEn ses nuits accablées ! Trop fertile en imaginationNuit sans doute à toute création ! Qu’un ciel d’oubli s’ouvre à ma Nuit !  
Posté par tarabiscotta à 12:44 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
jeudi 03 août

COUR DES MIRAGES

C’était au bord des fossés Elle s’était inclinée Bien Bas Devant la Reine Des Près. Toi, tu la vis venir De loin Bien sûr, elle ne se douta De rien.   Mais en es-tu vraiment Certain ?   C’était au bord des fossés Elle s’était penchée Un peu trop Près Et toi tu vis flotter Une fée.     Et depuis elle t’attend Le sourire un peu las Et le cœur en arène Prêt, peut-être,   Gemmée d’émeraudes, De pierres De lunes   Tamisée des fées Thé de mise Hantée   Haie prise ... [Lire la suite]
Posté par tarabiscotta à 10:04 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
lundi 31 juillet

GUETTEURS DE PLEINE LUNE

  Guetteurs de pleine lune, affamés des marées, grandes comme tes yeux ! La plage se découvre sous l’effarée procession des cueilleurs de coques Nos ombres tanguent sous le rare soleil d’août, sur nos corps qui vacillent La mer s’est ouverte.
Posté par tarabiscotta à 22:23 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
samedi 08 juillet

CHAMPS DE BATAILLE

Au bord des voies ferrées, fleurissent les coquelicots. Dans les champs, sur certains terrains vagues, sur les chantiers des maisons en construction … Tu t’es souvent demandé pourquoi … Avec la rose trémière, c’est l’une de tes fleurs préférées. Eclatante de fragilité. Urbaine et sauvage. Rien n’est plus beau qu’un champ de coquelicots. Tu viens d’obtenir une réponse, en écho à un poème sur la première guerre mondiale : « In Flanders fields the poppies blow », dans lequel l’éclosion des coquelicots sur les champs de bataille,... [Lire la suite]
Posté par tarabiscotta à 13:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
lundi 03 juillet

J ' AIME PAS LES FETES !

J’AIME PAS LES FETES Deux ou trois choses que j’ai gardées de ma grand-mère … Son visage et un cœur d’athlète … Increvable et superbe ! Un dehors un peu guindé. Désolée ! L’amour des fleurs … Et des grands bruns ténébreux. Le sens de la contradiction. Voilà pourquoi j’ai épousé un blond. Le point mousse au tricot : mais si, mais si ! Il y avait dans le fond de mon armoire 36 cache-nez inachevés qui ont fini …en pelote ! Comment dire "Viens boire du café" en Flamand. Avec ça, je peux aller partout ! Pendant les 17... [Lire la suite]
Posté par tarabiscotta à 22:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :