mardi 25 août

Clafoutis aux prunes et autres billevesées

− Eh! Parle, cette vie que tu te fais si charmante, qui te l'a conservée? À qui dois-tu de respirer cet air, de voir ce ciel, et de pouvoir encore amuser ton esprit d'alouette de billevesées et de folies? Sans elle, où serais-tu?Hugo, Notre-Dame de Paris, 1832, p. 449. Source : CNRTL   J'ai retrouvé ma ville aujourd'hui. Braillante, lourde d'un air chaud, de ces orages d'août qui ne veulent jamais éclater et te narguent jusqu'à te faire haleter.Soif et bitume. Odeurs d'essence électriques.Mes sens en alerte. Rendez-vous chez... [Lire la suite]