samedi 01 octobre

Effets de coeur

L'un se jette L'autre se mange L'un te brise L'autre fond L'un roule mais n'amasse L'autre se ramasse C'en est assez Entre les deux Mon coeur balance L'un finira dans mon assiette L'autre, il serait bien que je le range A moins qu'au bout d'un beau lacet Il n'aille sautiller  Sur ma chemise Tout contre le mien qui n'y peut rien De battre en rond Et quand j'y pense Mon coeur balance    
Posté par tarabiscotta à 09:11 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

jeudi 26 mai

Sur la rive hier sacrifiée

Encore et toujours Avant que ne se referme notre histoire Faudra-t-il que je me reproche Notre indifférence et à jamais Seule de ne pas t'avoir même embrassé Ni le moindre bouquet de pensées Après tant d'années De lassitude fraternelle. Faut-il que notre orgueil soit si fort Qu'il nous pousse à oublier nos frères Aujourd'hui cette chanson Est venue te rappeler Jamais nous n'avions été si proches Finalement Le reste est vain Est-il vrai que tu ne m'attendais plus  
Posté par tarabiscotta à 23:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
dimanche 16 janvier

Balade du vieux pelargonium

Premier soleil de l'année L'ombre des pots d'aromatiques Se donne des allures de portiques Sous l'œil italique des chats Gravés au grand soleil ivre. Ton âme s'étire Dans la véranda antique Tu comptes les boutures qu'il te reste Retires les feuilles mortes Soulignes un arrondi Raccourci une tige Houspilles les araignées et Racontes au vieux pelargonium Dans l'odeur glacée de ses feuilles aimenthées Comment c'était le givre Et les bambous quand il vente Le froid sur tes joues Jusqu'au bout de tes doigts ... [Lire la suite]
Posté par tarabiscotta à 18:46 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
vendredi 29 janvier

L'etourdie

C'est le gros chagrin de la fille Qui pleure de n'avoir pas fait signe A son gamin derrière la grille. Elle le lui avait promis pourtant Mais il y a toujours quelque passant Pour la happer. Et puis Elle en oublie, juste une seconde, de relever son front au firmament Ou l'attend sagement Celui à qui elle avait dit qu'elle attendrait Ton passage Toute ma vie Par delà la grille Je guetterai Le signe de Ta main Au bout de ton bras Qui se balance Comme L'infini métronome de mon cœur. Alors toute la journée Elle... [Lire la suite]
Posté par tarabiscotta à 22:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
mardi 22 décembre

M

<!-- /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal {mso-style-parent:""; margin:0cm; margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:12.0pt; font-family:"Times New Roman"; mso-fareast-font-family:"Times New Roman";} @page Section1 {size:595.3pt 841.9pt; margin:70.85pt 70.85pt 70.85pt 70.85pt; mso-header-margin:35.4pt; mso-footer-margin:35.4pt; mso-paper-source:0;} div.Section1 {page:Section1;} -->   Tu... [Lire la suite]
Posté par tarabiscotta à 10:50 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
vendredi 30 octobre

Le Grand Canyon

<!-- /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal {mso-style-parent:""; margin:0cm; margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:12.0pt; font-family:"Times New Roman"; mso-fareast-font-family:"Times New Roman";} @page Section1 {size:595.3pt 841.9pt; margin:70.85pt 70.85pt 70.85pt... [Lire la suite]
Posté par tarabiscotta à 10:58 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

lundi 12 octobre

Rayon de poussière

Ce soir vous embarquerez votre train plus tardC'est comme çaOn ne choisit pasVous ne verrez pasVos amis de railDemain, sans doute vous demanderont-ils où vous étiez passée,Vous leur répondrez que vous étiez allée vous rouler dans la poussière minérale des derniers rayons de soleil, un soir d'octobre. Mais ce soir, vous vous laissez aller au train qui défile votre journée sans dévoiler le moindre motet c'est tant mieux : vous n'avez plus de voixComme il se doitA cette époque-ci de l'année Tara, ma chère, soigner ses cordes... [Lire la suite]
Posté par tarabiscotta à 22:15 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
mercredi 22 avril

Envolées nocturnes

Vois-tu ?!Les chauve-souris sont revenuesTrois ce soir dans ma courA l'heure de l'ombraDans le ciel indigoJuste avant que la nuit ne basculeSous le ventre rond de JeannetteAux yeux jaunes perdus de fourrure noire Trois sœurs dont le ballet me tourneRacoleuses de moustiquesElectriques et vibrantes :Nocturne promenadePasseggieta Moi, dans ma cour hébétéeJe les regarde épinglerMes rêves translucidesDans l'œil émietté d'un grand ciel étoiléça ronronne, ça chuchotte, ça grignote dans la presque chaleur de cet entre deux-jours Demain je... [Lire la suite]
Posté par tarabiscotta à 21:53 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :
vendredi 17 avril

Ballade orangée

<!-- /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal {mso-style-parent:""; margin:0cm; margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:12.0pt; font-family:"Times New Roman"; mso-fareast-font-family:"Times New Roman";} @page Section1 {size:612.0pt 792.0pt; ... [Lire la suite]
Posté par tarabiscotta à 20:40 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :
jeudi 02 avril

Train de campagne

La grande maisonPrès de la gareQui vend des aromatiquesLui lanceras-tu à nouveauTon regard mécanique ? Les train passentTes soupirs lourdsEntre les cheminsCourbesC'est automatique La façon dont tu glissesPeu à peuAu pays des rêves électriques Les arbres foulent au passageLes pensées noires des petits matins La grande maison près de la gare t'attendDans ses bordures de jonquillesEt ton sourire qui brilleSe fond dans l'air du temps Au lit défait des peupliersTu réajustes tes émotionsA la mèche de ton chignon Et rond, et rond ...
Posté par tarabiscotta à 22:27 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :