sous l'arche délicate

 

 

 

 

 

 

 

 

Tes sachets de thé

Se perdront

Au fond

Des pots de rempotage

Puis du marc ce café,

Tu protégeras

Le tendre pied de tes rosiers.

Et pour que tout renaisse de ses cendres 

Tu les déverseras

Au pied des jeunes arbres