Partir en quête du meilleur sureau pour votre vin,

Penser à un macérat de lilas,

Une tarte à l'ortie,

Feuilles de myrtillier,

Bourgeons d'églantiers ...

Nombreuses sont les tentations au fil des saisons :

10 conseils, pour une cueillette bien avisée :

* Sur les plantes toxiques de ta région tu te renseigneras

* Les espèces et espaces protégès tu respecteras : http://inpn.mnhn.fr/accueil/index

* En période de cuillette autorisée par le département, seulement tu séviras

* D'un ouvrage d'identification tu te muniras

* Tu ne récolteras que les plantes par toi connues et reconnues : primum non nocere

* Au bord des routes et près des champs cultivés, tu n'iras pas :

Ainsi tu écarteras pollution et pesticides

* Tout ce qui pousse au ras du sol, tu fuiras :

Car urines de renard et de rats tu craindras

* Aux autres tu en laisseras

* Au propriétaires des champs et jardins, l'autorisation tu demanderas

* Seule la partie concernée, feuilles, baies ou fleurs, tu prélèveras

Car la plante médicinale, comme un être vivant, tu respecteras.

 

Bibliographie :

Connaître, cueillir, utiliser les plantes sauvages, Thierry Thévenin, Editions Lucien Souny

Le Livre des arbres, arbustes et arbrisseaux, Pierre Lieutaghi, Actes Sud