Vous ai-je déjà présenté Igor ?

DSC02359

Le chat de M. est sans doute unique au monde tant on ne saurait dire combien d'espèces sont venues se croiser dans sa généalogie. Il y a sûrement de l'Angora, du Siamois et de l'Européen ... Il a les yeux bleus, le poil long et de drôles de tâches marron. Un caractère de cochon.

Bref, le chat de M., c' est quelque chose entre Alf, Jack et Oggy

Avant, il vivait paisiblement chez M., qui lui servait ses 3 boîtes de pâté de luxe par jour et sur un fauteuil. J'aime ce genre de zeugmes ... Ils me rassurent

Je l'ai récupéré lorsque j'ai compris, bien avant M, que celle-ci ne rentrerait jamais plus chez elle.

C'est très bizarre.

Au début, ce brave Igor ne voulait pas sortir de sa caisse. J'ai cru qu'il ne s'habituerait jamais à sa nouvelle vie. Il s'y est fait, bien avant que M. n'accepte la sienne et les ravages d'un AVC

Comme M. n'a plus d'autre famille que moi, je lui ai donc trouvé un nouveau toit, médicalisé. Maison de retraite ou de repos, tel est le mot

Je vous ferai grâce du déchirement qu'impose le deuil d'une ancienne vie, si brutalement effacée. Lorsque je décidai de créer Tara, je promis à mon double virtuel d'exclure tout pathos de son espace. Du moins, ai-je tenté ...

Peut-être alors vous parlerai-je d'un autre détail : hormis sa retraite, M. n'a plus un sou. C'est sans doute pour cette raison qu'elle s'est tournée, il y a quelques années, vers certains organismes de crédit extrêmement bienveillants ...

Voilà

On me dira qu'il y a des aides. C'est vrai. Je les ai toutes épluchées une par une. Vraiment.

Le constat fut à l'image d'Igor : atypique. M. ne rentre dans aucun cas de figure

Je ne pense pas, malheureusement, qu'elle soit un cas unique ...

Je dédie donc ce billet à M. et à une charmante bourgade de Belgique où elle a trouvé un nid : attentionné, plein d'amour et surtout accessible, sur bien des points.

Mes coups de gueule sont bien timides, je sais, mais ils ont le mérite d'exister. C'est déjà ça.