Quiche aux poireaux sans oeufs

Quiche sans oeufs.

Il y a longtemps que j'avais envie d'essayer : 

Quoi de mieux

Qu'un réfrigérateur dévasté

Pour dans ce rôle un beau soir se glisser ...

Celui d'une quiche ?

Oui, parfois, je l'avoue ...

Ma quiche aux poireaux, sans oeufs ni pâte

Les ingrédients :

_ 20 cl de crème d'avoine bio

_ 125 grammes de yaourt de brebis bio (ou un chèvre frais)

_ 75 grammes de jambon bio

_ 2 bonnes poignées de tome de brebis bio rapée

_ 1 belle botte de poireaux

_ 1 cuillère à soupe de feuilles d'estragon fraîches et ciselées

_ 1 petit bouquet de sarriette du jardin

_ 2 bonnes pincées de cumin

_ 1 bonne pincée de piment d'Espelette

_ Huile d'olive

La recette :

Les poireaux :

Coupez racines, base ainsi que la partie dure du vert de vos poireaux : mètre de couturière en main, ne gardez qu' 1/3 de vert pour 2/3 de blanc

Pourfendez en deux l'animal puis détaillez-le en rondelles

Lavez soigneusement, en changeant l'eau et séparant les feuilles

Cuisez-les à la vapeur puis égouttez-les

Voilà, c'est fait

Le plus dur est joué. Il ne vous reste plus qu'à préchauffer votre four, thermostat 210°

Puis, tout de même, coupez en dès ou morceaux votre jambon

Mélangez crème, yaourt, épices, estragon et jambon

Versez dans un plat à gratin légèrement huilé et montrez à votre plat que vous l'aimez :

Coiffez-le de fromage rapé

Offrez-lui un joli bouquet de sarriette. Ajoutez quelues feuilles entières d'estragon s'il vous en reste

Enfin confiez-le à la chaleur troublante de votre four, après avoir baissé celui-ci à 190°

Offrez-lui 20 minutes de frissons cuisson, puis un petit tour position grill (5 minutes, à peine)

C'est bon, chaud, tendre et complet. Regressif à souhait. Certes le poireau n'est pas un légume d'été, mais par ces jours pluvieux, il est le bienvenu

 Quiche quiche

(Je le confesse : je ne suis pas la reine du grill. J'ai parfois la tête ailleurs ...)

NB : Si vous n'avez pas de poireaux sous la main, la version "quiche aux blettes, bettes ou cardons", selon la façon dont vous nommez ce légume, vaut également le détour