Merci à Hervé, Hadrien et Hugo d'avoir bien voulu braver la tempête nordique pour nous permettre cette délicieuse soirée

DSC02626

Ma recette de couscous au bœuf et à l'agneau

Pour 8 personnes

Temps de cuisson : 1 heure environ

D'après cette recette, qui m'a véritablement guidée dans les étapes de cuisson

Ingrédients :
_ 1 kilo de bœuf bourguignon
_ 900 grammes de collier d'agneau
_ 1 kilo de navets
_ 1 kilo de courgettes
_ 1 kilo de carottes
_ 1/2 chou blanc
_ 1 branche de céleri
_ 2 oignons jaunes
_ 2 capsules de safran
_ Paprika
_ cumin
_ 2 capsules de safran
_ Ras el Hanout (3 cuillères à café)
_ 1,2 kilo de chair de tomates
_ 2 bocaux de pois chiches

_ 1,5 kilo de semoule fine

_ Sauce harissa en tube

La recette :

Dans un peu d'huile d'olive, Faites revenir le bœuf, coupé en morceaux. Saupoudrez de paprika et de cumin avant de sortir les morceaux
Faites de même avec l'agneau.
Réservez.

Agneau_et_boeuf

Dans le fond de cuisson de vos viandes, ajoutez un fond d'huile d'olive et faites alors blondir vos oignons émincés. Saupoudrez encore de cumin et de paprika.

Versez la purée de tomates et le céleri coupé en tronçons. Ajoutez deux sucres roux - pour éliminer l'acidité -  puis 3 cuillères à café de Ras el hanout et le safran.

Laissez réduire environ 20 minutes à feu très doux. Pendant ce temps, vous pouvez laver, épluchez  vos carottes, navets et les couper en morceaux. Détaillez votre 1/2 chou blanc.

Versez alors 3 litres d'eau frémissante, pour diluer le jus. Bien mélanger et ajouter les morceaux de bœuf  + les légumes que vous venez de préparer, afin qu'ils commencent à mijoter

Pendant ce temps ... Lavez, coupez en rondelles vos courgettes. (ne les épluchez pas afin qu'elles restent intactes à la cuisson). Vous les ajouterez aussitôt avec l'agneau, cumin et paprika

DSC02609

Couvrir et laissez ainsi mijoter à feu doux 45 minutes à 1 heure environ (selon la grosseur de vos morceaux de viande, selon que vous serviez de suite ou plus tard, réchauffé)

Arrêtez la cuisson.

Les pois chiches en bocal se prépareront à part, pendant la dernière demi-heure : dans une casserole : vous les couvrirez de jus de cuisson et les réchaufferez. Si vous es aimez "croquants", prenez-les "à tremper" et commencez la veille. Le jour J, n'oubliez pas de les faire cuire longtemps, bien plus longtemps qu'il n'est conseillé sur le paquet, bien souvent.

DSC02611

Même si son aspect volumineux peut rebuter au moment de l'achat (Mais on peut toujours l'emprunter chez un voisin), je ne vous cache pas que pour ce plat, la couscoussière s'impose. Moi qui ai un cœur de chaudron, je n'ai jamais regretté cet investissement. Je pourrais même parler parler d'un rapport affectif entre cette immense marmite et moi :

Faites bouillir dans une casserole (pour le même volume de semoule) un volume d'eau salée + 1 cuillère à soupe d'huile d'olive. Dans un saladier, verser la semoule et couvrir de votre eau bouillante, tout en égrainant. Mettre ensuite dans la partie haute de votre couscoussière où elle restera au chaud tout en se parfumant.

NB : J'ai utilisé le couscous fin de la marque Dari, qui ne m'a jamais déçue. Vous pouvez y joindre bien sûr raisins ou cannelle. Pour ma part, je le préfère nature.

DSC02636

Je sers la semoule séparément et chacun la parfume comme il le souhaite,

_ soit avec le jus "nature" de la cuisson,

_ soit avec une sauce harissa : pour cela, prélevez une louche de jus, dans laquelle vous délaierez un peu de sauce harissa. Présentez en saucière

DSC02622

Photo prise "à froid", sans sauce ni accompagnement, le lendemain, à la lumière du matin. Bien sûr, je n'ai pas proposé ma viande ainsi ! J'insisterai cependant, mais c'est une évidence, sur le fait qu'une viande de qualité, achetée chez votre boucher préféré, fera toute la différence entre un plat inoubliable et le ratage presque parfait.

Avec le yoga ou un bon feu de bois, je ne connais rien de mieux pour passer en mode relaxation quand mes chemins de campagne sont un peu trop givrés !

Joyeux Noël à tous !