En roue libre ...

Tout de même ... quelques jours de repos, c'est Noël avant l'heure

Tu lâches prise et baisses ta garde :  tous les virus du monde te fondent dessus, histoire de te faire comprendre que cette fois, non, tu ne sors plus. Et, comme si on craignait que tu l'oublies, Petite Planète te sort la varicelle. Voilà, c'est dit. Je reste à la maison et instaure un no man's land autour de ma tanière.

Cool ...

Mode décompression.

Encore deux jours et je me laisse le pyj. en pilou toute la journée.

_ Tiens, au fait, on fait quoi pour Noël ?

_ Ben, on verra ...

Demain, c'est couscous maison, soirée copains et après ... Tout de même bien d'échapper aux repas de famille ... J'en vois qui soupirent ?!

Alors, ça me laisse le temps de vous écrire, un peu, et de poster cette petite reprise d'une ancienne recette, avec un clin d'œil à Héloïse et des excuses pour mes étourderies !

DSC02602

Gâteau d'hiver, chocolat - orange

Les ingrédients :

_ 4 œufs : jaunes et blancs séparés

_ 140 grammes de sucre roux bio

_ 100 grammes de beurre demi-sel ( + un peu pour le moule)

_ 100 grammes de chocolat noir pâtissier (soit deux barres)

_ Le jus d'une orange non traitée + 2 cuillères à soupe de son zeste râpé

_ 140 grammes de farine

_ 1/2 cuillère à café de bicarbonate alimentaire

_ 1/2 cuillère à café de cannelle

La recette :

Cassez vos barres de chocolat et ajoutez-les au beurre

DSC02568

Faites fondre le tout très doucement dans une casserole à fond épais, en mélangeant bien. Réservez

Battez vos œufs et ajoutez-leur le sucre. Battez encore afin de faire blanchir votre mélange.

Complétez de votre beurre chocolaté

Ajoutez alors le jus d'orange + les zestes et mélangez.

Mélangez farine + bicarbonate et incorporez progressivement à votre pâte tout en battant bien à l'aide du fouet

Battez fermement le blancs en neige (avec une pincée de fleur de sel, pour les aider à monter)  et ajoutez-les délicatement à votre préparation :

DSC02574

Beurrez votre moule à manqué et versez-y le tout

Étoilez de votre poudre de cannelle (j'avais ajouté également 1/2 cuillère à café de piment Japaleno, mais son arôme se conjugue mal en saupoudrage)

Passez au four (préchauffé 180°) 35 minutes

La pointe du couteau, sortant sèche de son cœur, confirmera la juste cuisson

Démoulez. Retourné, ça donne ça :

DSC02586

Alors ?

Tiède, ce gâteau offre un goût fort, et ce d'autant plus qu'il est peu sucré. Par contre, on ne sent pas beaucoup l'orange. La texture, très légère, me séduit toujours autant.Peut-être que la prochaine fois, je ne mettrai pas la totalité du chocolat à fondre : j'en prélèverai la moitié que je râperai afin de le saupoudrer sur la pâte en touche finale, avec la cannelle, juste avant le passage au four.

Froid, l'orange apparaît subtilement. La texture est toujours aussi moelleuse. On croirait un Savane (souvenirs d'enfance !) qui aurait eu le caprice de n'être qu'en chocolat. Tous ceux qui l'ont goûté ont aimé, sauf l'Héritier du Nom, qui n'apprécie pas les petits bouts d'orange. Dans ma tribu, il y a toujours quelqu'un qui n'aime pas ou qui ne peut pas en manger  ...

Je vous laisse, et comme j'aime les reprises, laissez-moi vous offrir, magique, celle-ci ...