Rentrer chez toi
Regarder le ciel gris noir et les nuages qui filent
Loin, très loin
Volontairement, tu oublieras le train des amis
Celui des rires et joutes verbales
Ce soir, tu ne seras pas bonne compagnie
Tes yeux traînent dans la ville et le vent lève les rares soupirs que tu pousses encore
Je n'irai pas te voir
Ce soir
On m'a dit que c'est trop tôt
Trop tôt
J'ai entendu ta voix, dans le téléphone
Appelez demain.
Demain
M'a-t-on dit
J'écoute sans cesse cette chanson
A côté de moi, une fille que ça dérange
Sûrement, la rigidité extrême de mon corps qui t'appelle
Et se cogne à la vitre, de nos souvenirs
Les gouttes s'écrasent contre le ciel
Gris électrique.
Je n'irai pas te voir
Ce soir