DSC09594

Il te plaît, lui
Il a déjà bien vécu
Ses ailes sont élimées
La poudre s'en est allée
Il a roulé sa bosse et s'est usé à coups d'orages
Ton poète aux œillets
Pour aucune roseraie,
Tu n'en changerais.

Dans les boutons des bouquets suaves
Il s'en vient toujours
T' empourprer

Rocailles de juin
Allées
Bordures
Chemins
Jardins

Empoudrés

Terrassée du soleil
Fleurs chaloupées
Dans le vent de l'Est
Midi
souffle
A ta porte

Sens-tu ses ailes effleurer

Tes félures papillon ?