J'ai, dans la tempête émerveillée
Cousu de fil et d'araignées
Mes blancs corsages et ces drapés
Cent fois par toi feuilletés le soir

J'ai, sous le joug des tourelles
D'acier et de grêles
Couru vers toi, Ô mon amour
Mon doux, mon tendre et mon aimé

Giflée giclée des pluies cinglantes
Dans le cou gris de nos chemins
Point de répit,

Du sombre jour

Jusqu'au très tard

La pluie accroche à mes fenêtres
Quelques promesses oubliées
Qu'elle rappelle à ma détresse
Au déhanché des peupliers