T'aurais pas dû ...

_ Accompagner la lumière de ta vie en voiture ce matin-là. Il faisait beau, il faisait blond, ça sentait bon le sable chaud et lui t'annonce comme ça qu'il serait temps de songer au repas de Noël ... Toi, tu étais à des encablures de là, dans cette boutique où semblait t'appeler un si beau petit caban marin, repéré quelques jours plus tôt ... Sans doute un peu cher, mais terriblement craquant, idéalement ajusté, chaud et velouté. Coulé le caban marin, tu t'es vue coincée entre BM et la dinde, sur fond de concert de Noël. Tout compte fait, la prochaine fois, tu prendras le train.

_ Expliquer à ton aînée que, plus jeune, tu te frottais les dents avec des fraises, histoire d'avoir un sourire éclatant. T'avais lu ça dans un magazine. Un vrai bon conseil de maman attentionnée que tu étais extrêmement fière, ce jour-là, de lui transmettre. Elle t'a juste regardée avec beaucoup de tendresse et t'a souri de toutes ses bagues. Elle te connaît, c'est pas la première fois que tu te plantes. Mais elle t'aime bien comme ça. Ne change surtout pas.

_ Proposer aux fils de la fermière de les emmener en voiture jusqu'à leur collège. Bien gentiment, ils te font de grands signes quand tu repars en trombe. C'était pourtant tout naturel de ta part, penses-tu, juste avant de te souvenir que tu as oublié de leur ouvrir ton coffre, tu sais, là où ils ont posé leurs sacs ...

_ Oublier ta liste de courses hier matin. Dans le vieux Lille qui te happe, tu oublies la moitié de ce que tu venais chercher. C'est toujours comme ça ... Tu perdras un temps fou. Près de la gare, tout de même, tu te souviendras que tu as faim ! Arrêt douceur et nature à La Source, pour achats bio et gourmands. Dans un grand sac j'emporte cette salade copieuse et très abordable sur laquelle je me jetterai bientôt. J'aime bien ce restaurant lillois. On peut y déjeuner bio juste après y avoir fait son marché. C'est calme. On s'y sent bien.

_ Repasser par chez ton épicier préféré et laisser ton regard se poser sur une barquette de framboises, puis deux, puis trois ... C'est trop bon, presque insupportable. Elles n'auront pas le temps d'arriver chez toi. Moi je vous dis que c'est le plus beau cadeau qu'un homme puisse faire à une femme.

_ Rentrer dans cette boutique juste pour essayer le petit caban ... Un peu cher mais il me faudra bien ça pour affronter Noël ... et ses frimas :-)


Découvrez Marie Modiano!