Pure recette, clin d'œil sincère ! Souvenir d'une promesse d'écriture. Il y a longtemps déjà ...

Le gâteau des après-midi pluvieuses … Mince ! ça commence bien !

Le pt’tit bonheur du dimanche soir ... et tu t'en gardes un peu pour le lendemain matin : promesse d'un petit déjeuner radieux

Ah ! Vu comme ça, c'est déjà mieux !

Tu en avancerais presque l'heure de ton réveil …

Le plus simplissime des rayons de soleil : ma recette du quatre-quarts !

_ Banal ! Me direz-vous

_ Certes ! Mais voilà justement la plus belle des alchimies : rendre merveilleux l’ordinaire ...

Et puis, n’est pas pro du quatre-quarts qui veut ! C’est à ma connaissance le plus capricieux des gâteaux. D’une pâtissière à l’autre, sa forme et sa consistance varient du tout au tout !

Peut-être est-ce lui qui vous choisit ? A l'instar d'une célèbre baguette magique ...

A moins que vous n'utilisiez le bon saladier ? Je ne me séparerais du mien pour rien au monde : son rebord ébréché là où il faut me permet d' y casser les œufs d’un coup sec et assuré. Le geste de l’artiste. Communion parfaite entre le bol et sa propriétaire. Briser la coquille d’un coup, d’un seul, ouvrir et découvrir l’or et la nacre !

Vous disiez ?

La suite, bien sûr, consiste à égrener d’autres manœuvres tout aussi délicieuses EN RESPECTANT L’ ORDRE ! Suivre la chronologie de ma recette ! Où je ne réponds … de rien !

DSC07393

La recette :

Ainsi les œufs vous battez, puis le sucre vous incorporez.

Battre encore à blanc : faire mousser votre mixture. N’aie pas peur, mon cœur, d’y mettre toute ta force. C’est l’occasion rêvée de mettre en valeur ta jolie musculature ! Vous l’avez compris : Amateurs de robots ménagers s’abstenir !

A un mousseux mélange, tu sauras qu’il est temps d'arrêter. Facile !

Puis le beurre fondu et la farine, plus une pincée de sel. Délicatement et toujours en battant, la chamade, dans la lave tiède de mes yeux plongeant dans tes veines … pas si malades que ça, dirait-on.

Ton épaule demande merci ? Bon, tu peux maintenant, si tu veux, passer au batteur électrique. Mais c’est bien parce que c’est toi !

Aurions-nous, par hasard, une"pâte lisse et homogène" ? Quelle belle expression ! Est-ce que ça existe aussi pour les humains ? Je pense que non, fort heureusement !

Alors, le moment est venu d’ajouter ma touche personnelle ! Une bonne rasade d’eau de fleur d’oranger.

Tu passes du gâteau traditionnel à une nuit avec Le Génie de la Lampe d’Aladin. Crois-moi, ça vaut la peine. Maintenant, si tu préfères la version féminine, on peut imaginer … Qui tu veux, après tout !

La cuisson se fera à four moyen : 180°, pendant 45 minutes environ. Dans un moule à manqué beurré Juste le temps d’installer une chaise longue dans ta cuisine : bains d’effluves dorées. Senteurs d’enfance. Rêverie. Tu te récites ce poème du même nom du grand Victor. T'es bien !

Rien ne t'empêche non plus de goûter à la précieuse pâte, au fond du saladier, où sur la cuillère. Le meilleur moment !

Geste ultime et tant attendu : la pointe du couteau dans l’épaisseur de ton gâteau ! Que me dit mon petit livre de recettes ? Qu’ « Une lame piquée à cœur doit ressortir bien sèche » …

La poésie, toujours là où tu ne l’attends pas !

Donc ...

Ingrédients : (pour 4 personnes)

_ 4 œufs

_ 250 grammes de sucre en poudre

_ 250 grammes de beurre (eh oui, je sais …)

_ 250 grammes de farine

_ 1 pincée de sel

_ De l’eau de fleur d’oranger (ou de l'eau de rose)

DSC07396

A bientôt sur ma planète !