C'est encore l'été. Tu connais cette plante. On l'appelle armoise. Tu aimes son nom, entre armoire et ardoise ... Entre secrets glissées sous les piles de draps frais et le gris bleuté des tuiles et la pluie qui les lèche. Aussi le tablier à carreaux rouges et bleus et ta manche qui râpe l'ardoise de l'écolière que tu étais ...
Mais dans quel recoin de ton casier se nichait le chiffon doux ?
Armoise ...
C'est beau comme un prénom ancien, comme un nom de fleur. Les Enfants du Paradis : Tu revois Arletty portée par le nom de Garance et tes souvenirs s'envolent dans le tremblement des feuilles de peupliers, portés par le lent balancement, la douceur nonchalante des tiges d'armoise

armoise