Moi ce que j'aime dans le melon ...
C'est qu'il est rond
C'est qu'il est bon
Et d'excellente constitution
Pas farouche, il se laisse apprivoiser par qui veut bien l'enchanter. Au bal de mes marmites, on le croise entre amandes et rhubarbe, fruits rouges ou pêches blanches ... basilic !

De l'entrée jusqu'au dessert, il m'accompagne. On s'entend bien lui et moi.

Dernièrement, mes melons et moi (oui, quand on aime ...) on s'est dit que l'étagère à confitures commençait à se vider et qu' à la faveur de l'automne approchant, ce serait bien de se quitter dans les bouillonnements ardents de mon cœur de chaudron ...

Vous l'avez compris : mes melons et moi, on est très sentimentaux

Voici donc, pour commencer, deux recettes toutes fraîches et melonnesques !

Confiture de melon au potiron et à la rhubarbe,

DSC07242

Ingrédients :
_ 1 melon (qui donneras 660 grammes de chair)
_ 1/2 potiron (ce qui nous fait 760 grammes de chair)
_ De belles branches de rhubarbe (épluchées, elles donneront 400 grammes)
_ 1,400 kilo de sucre

La recette :

Retirez l'écorce du potiron, ses graines et filaments. Prélevez la chair et coupez-la en morceaux.
De la même façon, récupérez la chair du melon et coupez-la.
Lavez, épluchez les tiges de rhubarbe (Attention aux feuilles qui sont toxiques et impropres à la consommation !). Epluchez-les et coupez-les en tronçons.

J'ai donc 1,820 kilo : je prendrai un peu moins de sucre (mon melon était bien mûr et très sucré). Ce qui nous donne : 1,400 kilo

Laissez macérer toute la nuit, dans une pièce fraîche après avoir transposé le tout dans une terrine et filmé.

Le lendemain, portez à ébullition, écumez, mélangez régulièrement jusqu'à ce que votre préparation atteigne le juste degré de cuisson (confirmé par l'impitoyable test de l'assiette : plaisir de voir la goutte tombée qui se fige et me fixe le torse bombé. Bouche bée je reste chaque fois)

Mixez

Mettre en pots sans tarder et couvrir selon votre convenance

Entracte :

Le jour se lève j'irais bien chanter
Avec le merle d'à côté
Déjà les étourneaux volent là-haut
Merveilleux nuage d'oiseaux
Oh mon amour la belle heure pour s'aimer
L'aurore dans mon corps fait couler la rosée
Le ciel est clair et l'air est encore frais
Par la fenêtre ouverte, triomphe l'été

Comme j'aime cette chanson des Rita Mitsuko ... Ding ding dong

Confiture de melon aux nectarines blanches et son petit jus de pomme pour la route

Ingrédients :

_ 5 nectarines blanches (épluchées et délestées de leur noyau, elles donneront 600 grammes)
_ 1 beau melon de Gascogne (soit 500 grammes de chair)
_ Le même poids en sucre
_ 20 cl de jus de pomme (ma confiture ayant peiné à se gélifier)

La recette :

Quasiment la même que pour la confiture précédente. J'ai seulement dû ajouter 20 cl de jus de pomme car ma confiture demeurait trop liquide. Cette petite astuce m'a assuré un très bonne prise au bout de 10 minutes environ et un petit goût supplémentaire qui n'est pas désagréable ... Au contraire !

Le jour se lève, j'irais bien danser
Avec les feuilles du peuplier ...

DSC07255


Découvrez Les Rita Mitsouko!