Il y a des travaux dans l'air
Et l'air dans la poussière
Tara le nez au plafond, le rouleau qui dégouline sur ses lunettes
Peinture blanche qui l'étoile :
Dans 5 minutes aller rechercher l'héritier du nom qui l'attend à la sortie de l'école.
« Tiens maman ! Tu as des cheveux blancs ! »
En voilà un plus tard qui saura parler aux femmes !
Moi je ris pour l'instant en m'imaginant peindre les plafonds une charlotte sur la tête
Un casque de chantier conviendrait mieux ! (ajouterons ceux qui me connaissent)

Jongler entre les coups de pinceaux et de brosse
Entre deux siestes de ma petite planète et la nécessité de nourrir nos estomacs affamés, le midi.
J'avoue que lorsque je déjeune en solo,
Le nez dans les travaux
Cuisiner devient ... facultatif.
Néanmoins l'appel du ventre et le besoin de quelque répit me conduisent invariablement devant mon réfrigérateur, lequel se vide obstinément depuis une semaine.

Mais que me restait-il hier ?

DSC06343_ Deux œufs
_ Quelques carottes du jardin de mon voisin et une betterave que j'avais préparées en salade
_ Du pain

Tenir à son bien-être, tenir au goût vrai, ne plus acheter par souci de rapidité de plats ou salades préparés. Gérer mieux son temps et son porte-monnaie : dépenser moins, c'est aussi consommer mieux. Vice versa
C'est vrai que mon blog et vous-mêmes y êtes pour quelque chose. Sans doute avez-vous contribué à changer quelques unes de mes habitudes en matière de cuisine. Tara Biscotta m'a portée plus encore vers le bio ou, c'est certain, le petit producteur. Contrairement à certaines idées reçues, cela ne coûte pas plus cher que d'acheter en grande surface, surtout lorsque l'on respecte les produits de saison, les productions locales.

Et c'est bon pour la planète !

Et puis, c'est comme un jeu. Comment récupérer, transformer les « restes » du repas précédent ? Comment aussi  innover, surprendre ? Faire plaisir ?
Que croyez-vous que j'en fis, compte tenu d'un timing très très rétréci et d'une  grosse faim ?!


Rustiques hamburgers à la française, façon « débrouille » ... naturels et de bon goût !

Ingrédients :

_ Quatre belles tranches de pain de campagne

_ 2 oeufs de ferme très frais

_ Un voile de paprika

_ Un mélange carottes/betteraves finement rapé, non assaisonné

_ Sel et Poivre du moulin

_ Un peu de ciboulette ciselée

_ Un filet d'huile d'olive vierge, bio, première pression à froid

_ Un toaster

La recette :

Faites légèrement griller votre pain.

Faites cuire vos œufs sur le plat, dans une poêle à peine huilée, saupoudrez un peu de paprika (une ou deux pincées)

Ensuite, disposer prudemment chaque œuf sur une tartine grillée

Couvrez de vos crudités

Salez, poivrez

Versez un petit filet d'huile d'olive (½ c. à café)

Refermez avec l'autre tranche

DSC06347

Consommez sans tarder. D'ailleurs, je n'ai même pas pris le temps d'une photo "finale". Désolée, il faudra laisser parler votre imagination.

Mais laissez-moi vous y aider ...

C'est bon, c'est craquant et moelleux. Il y a le jaune qui fond et imprègne le pain et vos crudités. Drôle d'explosion en bouche entre textures et goûts différents ... Plaisir vrai et parfumé

Le « hamburger » façon Tara !