Spéciale dédicace !

Pourquoi dans l’assiette ? se demandait-elle …
Comme une façon bien à elle de mettre les pieds dans le plat
Pays
Et l’eau,
A la bouche

DSC05350

Par ma stapule magique, mais que diable un trognon venait-il faire dans

cette assiette ?

Mais pourquoi pas, après tout ? Lui répondait La petite voix :
Puisqu’on laissait déjà
Le lapin au gratin,
Les chicons au pruneau,
Les gondoles faire la tête

Alors ? En soi, bien sûr, cette question nexistencielle n’avait d’autre nuage que de soulever celui-ci :
Ce trognon esseulé,
Lui avait-on laissé au moins quelques pépins ?

Car c’est un festin,
Pour qui a le trait et la plume à dessein
De pectine
Et les pépins dans la mousseline
C’est comme une crinoline

Confiturez-vous un pectinage en robe de mousse, sur toute la ligne,
De mire
A Belles

Juste cette

confiture de pommes à la poussière de gingembre

(D'après une recette de Christine Ferber, in Le Larousse des Confitures, 2005)

DSC05449

Oui, mais l’assiette ?
Toute sa vie, elle avait rêvé d’être au test,

Sache lecteur que nous la retrouverons en faim de partie
Comme disait
Ce bon Beckett

Dans mon petit panier, par ordre d'apparition :

_ 2 citrons non traités

DSC05338

_ 1,3 kilo de Belles de Boskoop (ce qui vous donne 1 kilo, préparées)

DSC05343

_ 1 cuiller à café de gingembre en poudre
_ 1 kilo de sucre semoule

balance

Recette :

Extraire le jus des deux petits citrons
Eplucher les pommes et retirer leur cœur
Couper ces dernières en quartier

DSC05342

Que vous placerez dans votre chaudron
Pour les y arroser du jus de vos citrons

(Ainsi nous éviterons l’oxydation)

Mélangez

Des cœurs, extraire les pépins et les placer
Dans un voile de mousseline,

DSC05371

Bien nouer.

Ces pépins, placés dans votre chaudron :
Exprimeront l
Lors de la cuisson
Toute leur pectine : idéal pour passer d'une substance un peu trop fluide à une texture plus consistante

Ajoutez 30 cl d'eau et faites cuire une bonne dizaine de minutes afin d'attendrir les quartiers

Puis à feu doux ajoutez doucement
Le sucre tout en mélangeant

Portez à ébullition
Ecumez

Continuez de mélanger (attention aux éclaboussures !)

Poursuivez la cuisson à feu moyen  jusqu'à ce que votre préparation commence à prendre corps et atteigne le point de juste cuisson.

De cette nécessité, le test de l'assiette fera foi : une goutte tombée sur une assiette froide restera belle et bombée lorsque vous la pencherez. Surtout, ne glissera pas !

DSC05414

(NDLR : La prochaine fois j'éviterai toutefois de commencer la cuisson peu de temps avant que ma petite planète ne décide de se réveiller d'une sieste inespérée.

Ventre affamé n'a pas d'oreiller ...

Somme toute cette confiture gagnerait-elle à cuire moins longtemps que je ne l'ai laissée ...)

Mettez en pots sans tarder et couvrez selon votre convenance

Sans doute l'une de mes meilleures confitures

Le piquant du gingembre, mais pas trop. La douceur acidulée du citron et de la Belle de BosKoop. Et cette couleur dorée des matins d'été !

DSC05450