"Et j'ai traduit diverses choses
En langue bleue que vous savez ..."

René-Guy Cadou

Ma langue bleue, à moi, je suis tombée dedans toute petite, sans même m'en rendre compte. On parlera d'imprégnation. Pourtant, de ma grand-mère, je ne me souviens d'aucune phrase en Picard, où très peu ...

Autour d'elle toute une escadrille de copines : soeurs de tricot, raconteuses de ragots, enjoliveuses de maux, fileuses d'échos ... à qui je dois (sûrement ?) de comprendre la langue picarde et de la parler (un peu), quand je veux réchauffer mes mots.

Ces jours-ci sort un film qui devrait faire parler d'elle. Il s'agit (au cas où certains l'ignoreraient encore) de Bienvenue chez les Ch'tis, dans lequel l'humoriste Dany Boon tourne en dérision nombre de clichés et autres stéréotypes indécrottablement attachés à l'image du Nord. Peu vraisemblable pour moi d'arpenter les salles de cinéma un bébé sous le bras, mais en imagologue (et nordiste) acharnée, je ne manquerai pas sa sortie (DVD)

J'aimerais aussi que cet événement fasse parler tout court la langue picarde ... avant qu'on ne l'oublie, avant qu'elle ne soit reléguée au rang de curiosité touristique par les générations à venir.

Certes, mon propos n'est pas de l'imposer comme langue nationale. Mais ...

Peut-être serait-il temps que certains programmes éducatifs lui accordent une petite place dans sa région ...

En primaire, on reviendrait, paraît-il, aux Fondamentaux. Très bien.

Pourquoi ne pas poursuivre cette démarche jusqu'au bout et permettre au Picard de ne pas sombrer, d'ici quelques années, au rayon des "langues" mortes ?

J'exagère. Je sais. Et il est bon ici de rappeler l'œuvre de nombreux autres artistes nordistes.

En attendant, je vous invite à (re)découvrir cette autre langue que j'affectionne également, celle des saveurs du Nord

Ce sera ma façon à moi de vous donner (une nouvelle fois ?) le goût de ma région

Petite tarte à la bière et à la cassonade brune ...

et sa petite pâte brisée, très prisée !


Petite tarte pour laquelle je m'essaie
(Tout arrive !)
A une pâte maison ...

Laquelle de l'autre aura raison ?!

Pâte brisée pour journées hachurées
Pâte deux temps et trois mouvements
Pâte pour maman pressée
Pas trop le temps
Mais très envie !

En garniture
La bière ambrée :
Une bière du Nord
Ambrée

Jolie couleur et goût particulier
Amertume juste contenue
Par la douceur cassonadée

Les ingrédients :

Pour la pâte :

_ 200 grammes de farine
_ 1 c. à soupe de sucre fin
_ 1 pincée de sel
_ 100 grammes de beurre
_ 1/2 verre d'eau

Pour la garniture :

_ 3 oeufs
_ 25 cl de bière ambrée
_ 200 grammes de vergeoise brune (appelée cassonade en Belgique et dans le Nord de la France)

La pâte ...

p_te_maison

Versez la farine dans un saladier et creusez une fontaine dans laquelle vous ajouterez la sel et le sucre fin.

Coupez le beurre en très petits morceaux et ajoutez-les. Malaxez du bout des doigts.

Ajoutez l'eau peu à peu et pétrissez rapidement la pâte qui ne doit pas coller aux doigts.

Formez alors une boule que vous placerez 30 minutes au réfrigérateur.

Retirez-la. Sur votre plan de travail fariné, étalez-la et garnissez-en un moule à tarte préalablement beurré.

Préchauffez votre four 220°

C'est le moment de ...

Mélanger les oeufs et la bière.

Battez au fouet puis ajoutez la vergeoise brune

Versez sur votre fond de tarte que vous aurez légèrement piqué

Garnissez de quelques copeaux de beurre

Faites cuire environ 35 à 40 minutes

DSC05073

Servez, encore tiède,  dans la douceur épicée d'une glace au speculoos ...

En dévorant des yeux l'une des recettes en Nord collectées par Axelle, des Petits plats Gourmands

Pour une version plus rapide de ma tarte à la cassonade et à la bière, voir ici