A Noël, Petit jesus, sur leur chevet, aux enfants passe une coquille

DSC04402

Vite ! 15 h 45 ...
C'est le démon de 15 h 45 !
Celui qui te dit : "Tu aurais encore le temps d'une petite pâte à tarte ou d'une ultime pâte à crêpes ... Tara ! A faire lever dans la chaleur de ton antre, pendant que tu affronteras le froid hivernal, traverseras la campagne encore blanche sous un ciel rose"
Juste une petite pâte à faire lever avant que d'aller, l'héritier du nom, quérir à la sortie de l'école (tout de même, c'est chouette quand tu peux !)

Et puis, ce vieux démon qui te souffle que ce serait sympa de faire une coquille de Noël.
Parce qu'après tout, c'est de saison, et puis tu adores ça, les coquilles avec du beurre et un grand bol de cacao, et c'est même là un pan entier de ta culture nordiste.

Bien sûr, tu aimerais la faire à la MAP
Mais ...
Ta MAP t'a lâchée
Ta nappe a flanché
Ta planche a peiné
La  panne est de taille !

Avec un peu de chance et de dextérité, tu la transformeras en TSF des années 50 ... Elle en avait déjà le look et la taille. Aucun regret pour cette machine de marque sombrement inconnue avec qui je ne m'étais jamais vraiment entendue ... boulangèrement parlant (sans parler de l'espace qu'absorbait quasi inutilement mon terrible engin)

Donc pas de recette MAP : dommage, j'en avais croisé de très belles ...

Mais Tara a un petit trésor : les fiches recette héritées de sa mémé !

Alors voici, telle quelle (ou presque, car j'ai utilisé de la levure de boulanger sèche) ma petite recette de coquille de Noël

Ingrédients, pour une seule coquille d' 1 kilo (tout de même) :

_ 800 grammes de farine (je sais, c'est beaucoup)

_ 1 sachet de levure de boulanger

_ 3O cl de lait tiédi

_ 150 grammes de sucre

_ 150 grammes de beurre

_ 2 oeufs

Pour le dorage :

_ 1 jaune d'oeuf et 1 cuiller à soupe d'eau de fleur d'oranger (petite astuce trouvée sur un paquet de levure Vahiné)

Recette :

Délayer le sachet de levure dans le lait préalablement tiédi au micro-ondes. Attendre 15 minutes.

Pendant ce temps, pesez les autres ingrédients et surtout travaillez votre beurre à la main afin de le ramollir.

Versez votre farine dans un grand saladier et creusez un puits

Ensuite, versez au centre votre lait parfumé à la levure et mélangez

Cassez deux oeufs. Mélangez encore.

Ajoutez le sucre. Continuez de malaxer

Terminez par le beurre ... ça c'est de la pâte !

Disposez dans un saladier, couvrez.

Filez chercher votre gamin à l'école : vous allez encore être en retard. "Toujours ce satané démon de 15 h 45 ...", lui direz-vous et il soupirera (vous débarrasserez votre chantier tout à l'heure. Pensez tout de même à vous laver les mains, pleines de pâte)

Vous aurez laissé reposer dans une pièce bien chauffée, une heure

Au bout d'une heure, retravaillez la pâte et donnez-lui la forme de la fameuse coquille de Noël (L'enfant Jésus emmailloté) Disposez-la sur votre plaque de pâtisserie garnie de papier cuisson et couvrez votre coquille d'un linge bien propre (quelle question !)

DSC04340

(Quand je vous avais dit que mon prof de modelage s'arrachait les cheveux ...)

On laisse encore lever pendant une heure

Battre un jaune d'oeuf dans une jatte et y ajouter 1 c. à soupe d'eau de fleur d'oranger : badigeonner la surface de votre coquille de ce mélange, sans toutefois vouloir y mettre le contenu de la jatte ...

Cuisson : 210° / position four/ préchauffé / 35 à 40 minutes minutes (vérifiez à la pointe du couteau)

Carapace très "craquante" (Il faudra que je rectifie ce détail la prochaine fois : comment obtenir une croute plus fine ?) mais intérieur si tendre ... Texture unique de ma 'petite' coquille de Noël !

coquille_de_noel
Avec du beurre et un grand bol de cacao ... et une orange, pour la note finale, en tradition

Voilà, c'était mon petit cadeau de Noël pour vous, chaud et parfumé : passez de bonnes fêtes !