Comment ça ! Mon amie Lolotte me décerne un Blogger Thinking Award et je le laisse passer sans même m'en apercevoir ! Mais que se passe-t-il ?!!

Tara, t'as lu dans un petit bouquin tout rigolo* que la grossesse, ça faisait rétrécir le cerveau ... Considérons les choses crûment : le tien n'était déjà pas très épais à l'origine ... qu'en restera-til dans quelques mois ? Un petit pois, sans doute !

Mais on fait de très jolis contes avec un seul petit pois ...


* 100 trucs que je déteste sur la grossesse, de Kate Ponopicky, Marabout : le quotidien d'une future maman politiquement incorrecte, évoqué avec humour et autodérision. Je ne puis m'empêcher de vous en "croquer" un petit aperçu :

"J'ai lu un jour ce conseil donné aux femmes enceintes : "Une robe chasuble est à la fois chic et pratique." (Pratique signifie aussi qu'elle peut se porter avec ou sans tee-shirt dessous. Mince alors, on repousse les frontières de la mode-c'est l'esprit Vivienne Westwood.) [...] Elle (la robe chasuble) est un aveu d'échec de la mode. En plus, elle vous vieillit. Pourtant, vous êtes vêtue comme une enfant de deux ans. Il y a d'un côté le look "rétro" et "vintage", et de l'autre la robe chasuble."

Ma LOLOTTE,
Reçois ici le témoignage paradoxal de ma honte, de ma joie et de mon amitié mêlées, pour toi, dans ce billet.

Et par la même occasion, une recette pour Halloween ...

Image criptée ...
Pour recette encryptée
La reine des cata ...
_ -combes ?
_ -strophes ? (Elle me plaît, celle-là !)
_ -clysmes ?

A encore frappé ! (oui, je sais, ça fait beaucoup en peu de temps ...)

spirale

Première "bourde" :

Cette recette s'appelait originellement "doigts de sorcière" ... mais j'ai dû mal m'y prendre en coupant la pâte feuilletée. J'avais pourtant un modèle tout ce qu'il y a de rectangulaire sous les yeux ... (C'est la seule étape que je n'ai pas laissée aux mains de ma gamine. Et voilà ...) La faute au couteau !  Certainement. Je vous l'ai dit : à l'approche d'halloween, tout devient ... terrible ! Vos objets les plus familiers s'animent soudain d'une vie des plus ... personnelles ! Et moi, j'aime ça !

Deuxième "bourde" :

La (seule et unique) photo originelle s'avère désastreuse. Que faire ? Je l'enspirale, je l'emberlificote, je  l'ensorcièrise ... bref, je rattrape comme je peux, à grands coups de touches magiques.

Alors, si vous aviez pensé : "Tiens ! Tara a découvert une nouvelle fonction sur son ordi! " Ou ... "Tiens, Tara a (encore) bloqué une touche! " Eh bien, pas du tout

Mais à part ça ?

Ma (très modeste) mais sincère participation au grand concours de recettes effrayantes et halloweeniennes de Lolotte, se targue néanmoins d'avoir été :

_ confectionnée par d'innocentes mains (Je ne reviendrai pas sur le découpage de la pâte ...)

_ dévorée en un temps record par les dents acérées de mon apprentie sorcière, 10 ans à peine et un doux prénom sauvage ...

Qui plus est ... Serait-ce le début de l'intelligence, mais il me semble bien que (cette fois-ci) ma recette soit conforme au règlement lolottien ... (Bon, d'accord : à la rigueur, il n'y a que ma photo initiale qui aurait pu heurter la sensibilité d'un public non averti. Pas très effrayant tout ça ...)

C'est, forte de ces (maigres) atouts, qu'il convient donc que vous la receviez :

Croissants d'halloween :

Pour 4 diablotins, maxi :

_ 1 pâte feuilletée

_ 4 saucisses  type Knackis

Et c'est tout !

Préchauffez votre four, thermostat 180°
Préparez vos saucisses comme indiqué sur l'emballage
Coupez en 4 éventails la pâte feuilletée
Enroulez chaque saucisse dans les triangles ainsi  préparés, façon "croissant", en plaçant celle-ci au sommet de la partie la plus large

Déposez dans un plat
Comptez 20 minutes environ, le temps que la pâte et sa farce cuisent

A servir avec moutarde ou ketchup.

DSC03296


Certes, ici, il m'a bien semblé cette année que l'engouement commercial s'essouflait (enfin !) : moins de matracage dans les rues et centres commerciaux. Ce n'est, à mon sens, pas plus mal. Retrouver l'origine et la simplicité magnifique de cette fête, née en Europe du Nord ...

Près de Lille, on célèbre d'ailleurs les plus longues nuits et le retour du feu, avec la coutûme des allumoirs.

Qu' Halloween te soit délicieusement belle et magique. Comme les nuits froides et argentées de pleine lune à ma lucarne d' insomniaque. Au petit matin, le ciel est encore bleu d'encre, sous la pluie qui le lave ... avec toute la douceur qu'elle lui doit.  Sous la couette avec un grand café,  j'ecoute la chanson de l'eau, sur mes tuiles.

Moi, je me  passerai sûrement la nuit d'Halloweeen devant un vieux Nosferatu ou le si charmant Bal des Vampires ... à moins que je ne m' accorde quelque entretien avec un vampire. Allez savoir ... Certes, il y a aussi le Dracula de Coppola ... servi par certaines scènes admirables de réalisme romantique et la sublime chanson d'Annie Lennox. Je ne m'en suis jamais remise ...

Come into these arms again
And lay your body down
Th' rhythm of this trembling heart
Is beating like a drum ...