Petits bonheurs
Insignifiants instantanés
Epicuriennes pensées
Glanées ...

_ Collecter du bout de mon index les miettes du paquet de chips au vinaigre, dimanche midi, dans ma cuisine à la Guiness ... en siroter tranquillement une gorgée bien fraîche (juste une seule) et fermer les yeux.

_ Ne plus déloger de mon nouveau lit fleuve et des draps qui vont avec (immensité oblige). Y plonger mes plus beaux sauts de lune !

_ M'asseoir sur le parapet d'un pont tout riquiqui, enjambant un courant minuscule, avec mes loulous ... pour écouter les bruit du vent dans les feuilles de peupliers, en se partageant des petites écoliers ...

_ Emmener à sa reprise de foot l'hériter du nom et me dire non sans fierté que :
Depuis ses premiers pas sur le terrain
Dans les gradins
Frigorifiée dans ma doudoune complice ou version "star de la croisette"
J'étais là ...
Même que je commence à saisir certaines des subtilités de ce sport, à commencer par celle-ci : on court beaucoup moins vite ses lacets à la main ... (Tara, la saison ne fait que commencer, il est encore temps de lui offrir une paire de chaussures à scratch ... à moins que tu ne te décides à devenir un peu plus ... manuelle !)

_ Avoir fait apparaître le plus beau carrosse de la campagne et le transformer en citrouille ... Mais attention, le charme est éphémère ... (Plus de détails dans le billet de demain !)

A suivre ...