Dimanche en ville ! Bien sûr que cela m'arrive !
Un dimanche par mois, je déjeune avec Marthe ...

Vous ai-je dit que dans dans ma famille, toutes les 2 générations, les prénoms féminins commencent par M ?
Marthe n'est pas une exception ! Moi non plus !

Elle devient (un peu) sourde, mais Marthe n'en veut rien savoir. Elle est coquette. Ce sera à vous de décripter ses sourires lors de vos conversations : du vrai sourire d'aise ... à celui d'une personne qui n'a pas bien entendu vos derniers mots mais ne vous fera pas l'affront d'un "comment ?"
Cela peut donner des situations assez comiques : vous racontez à Marthe que votre lapin s'est sauvé, ce qui vous a laissé au comble du désespoir pendant quelques jours. Elle vous lance alors son plus beau "Ah oui !?!" et part d'un rire des plus enjoués ...

Evidemment, Marthe n'a jamais tenu une casserole de sa vie. Ce fut sans doute l'une des plus sages décisions qu'elle put prendre. Son traiteur l'aime beaucoup ! Toutes les semaines, Marthe se fait livrer une quinzaine de plats qu'elle congèle. Un jour, j'ai tout de même fait comprendre à Marthe que les oeufs durs mayonnaise, ainsi que le foie gras en semi-conserve pouvaient se contenter d'un simple séjour au réfrigérateur, dans la mesure où celui n'excédait pas une période convenable ... Mais ce fut déjà lui compliquer abominablement la vie. (Marthe est dotée d'un excellent système immunitaire. Je subodore que ses deux verres de vieux Porto quotidiens n'y sont pas étrangers ...)

Depuis, Marthe préfère m'interdire sa cuisine, toujours tellement brillante et si bien rangée ... et nous fréquentons les restaurants.

Mais Marthe est difficile. Elle n'aime ni les entrées, ni la viande, ni les légumes. Marthe n'aime que le sucré.
Je préfère le salé. Il n'y a que sur le terrain des vins et champagnes que nous parvenons à nous entendre. c'est une chance !

Parfois, cependant, j'avoue adorer ces moments de rare bonheur lors desquels Marthe me demande conseil pour le choix du menu. Je n'ai pas encore réussi à lui faire entendre que le pavé de coeur de rumsteck n'était en rien un coeur de boeuf ... et qu'il n'y a aucune erreur de frappe dans le mot "ciboulette", lequel désigne d'ailleurs une herbe aromatique et non pas un plat unique à base de boeuf haché ...

Je ne m'ennuie jamais quand je suis avec Marthe. J'ai juste (un peu) mal à la tête en fin de repas. Sans doute à cause du vin ... Pourtant, ma consommation est des plus modérées. C'est alors que nous rentrons chez elle, pour boire le thé. Ce doit être à peu près l'une des rares choses que Marthe ne congèle pas. J'ai même ma boîte perso ! Un jour, j'arriverai bien à la vider ... Marthe et ses amies ne boivent que du café.

Une autre attention de Marthe, est de me préparer un peu de lecture. Elle m'apporte religieusement une pile de journaux qu'elle emprunte à sa voisine. Les lire en sa compagnie serait sûrement très agréable si Marthe voulait bien partager ce moment de détente. Mais Marthe n'aime pas la presse, encore moins la lecture. La télévision, oui, mais elle marche (un peu) fort ... Il faut se résigner.

Alors je lui demande de me montrer ses plantes vertes. Et là tout s'éclaire. Marthe vit dans une vraie forêt tropicale dont j'ai l' immense honneur d'assurer le suivi "botanique". Je viens toujours avec ma "trousse" et du terreau ! Mais de tant de profusion, je n' ai aucun mérite : l'amour de Marthe, un peu d'eau, une excellente exposition et Derrick font le reste.

Comme vous l'avez deviné, Marthe est très friande de l'esthétique avant-gardiste allemande ...

Un dimanche par mois je vais voir ... Ah non ! Ne me demandez pas qui est Marthe !