A Tiuscha !

Ses feuilles opposées sont soudées à leur base
En une sorte de coupe
qui se remplit au gré des averses.

Certains oiseaux sans tête
(Mais où l'ont-ils laissée ?)
S'y retrouvent alors comme compères au comptoir :
On l'appelle donc cabaret des oiseaux !
Mais aussi ...
Chardon à foulon,
Cardère sauvage,
Cardère commune,
Peignerolle,
Laitue aux ânes,
Chardon à moulin,
Verge à pasteur ...

Dans les fossés
Vous la trouverez,
Mais aussi dans
Ces lieux qu'on dit vagues
Ou les terrains incultes !

De juillet à août,
La cardère sylvestre
Montrera le ciel de ses longs doigts violets

Et, pour faire tomber la pluie
Percera les nuages
De sa couronne d'épines
Laquelle servait jadis à ...
Démêler les fibres textiles de la laine !

De cette opération que l'on nomme cardage
Elle reçut le nom de cardère !

Mais je lui préfère de loin celui de cabaret des oiseaux !
Aurais-je la chance cet été de la rencontrer ?
En tout cas, pensez à moi si vous la voyez !

Demain, ou après-demain
Je vous parlerais bien
De l'iris des marais
De loin mon préféré !

De la carotte sauvage aux ombelles insolentes,

Du sublime coqulicot,

De la grande chélidoine ...

Fleurs sauvages !