DSC00649

Ce que j'aime dans cette fleur, c'est qu'elle vous choisit
Mais sans doute conviendrait-il mieux de dire qu'elle choisit sa terre.
A moins que ce ne soit l'inverse ?!
C'est la terre qui la choisit ...

Loin de moi l'idée de plagier quelque célèbre chanson de mer !
Non. juste une réminiscence ...
Souvenir d'une clématite qui dépérit à peine plantée ...
Aucune explication ne me satisfaisait,
Jusqu'à ce qu'une fermière me dise, tout simplement,
"Ne cherchez pas ! C'est la terre qui n'en a pas voulu !"

Après tout ! Pourquoi pas ?!
Aujourd'hui j'y fais pousser de jolis mûriers
Ils sont dans une forme éblouissante !

Mais je vous parlais de la pensée sauvage ...
Elle a choisi notre jardin,
Là, au pied du magnolia.
A l'ombre de la Pivoine de Chine ...
Et je ne chercherai pas pourquoi !

J'aime bien cette photo : elle est un peu brouillon
Et c'est très bien pour cette fleur
On peut sentir le vent et se rouler dans l'herbe avec lui.
Il y a cette pensée, non éclose, au milieu ...
On dirait qu'elle s'incline pour vous saluer.
Quelque chose de si subtil, dans la courbe d'une tige.