Tiens ... une petite sauce !
Pour lier tous ces nouvelles rencontres, les commentaires-doudou, comme un sirop de thym !
Les impressions fugaces, les fous rires toute seule devant l'écran. Si si, ça arrive !

Oui, mais voilà ! Tu commences à voir la balance un peu trop souvent au-dessus de ta tête ! L' épée de Damoclès se serait-elle métamorphosée ?!!!

Alors, tu te dis que ce serait bien d' y aller light ! Attention, chez toi ce terme n'a peut-être pas l'esprit minimaliste que d'autres lui donnent. Non, chez toi, ce terme veut simplement dire : Commençons d'abord par éviter les sauces vendues dans le commerce, puis improvisons. C'est tout.

"Pesto" à ma façon, pour gourmande affamée !

_ 2 cuillers à soupe d'huile d'olive bio
_ 2  cuillers à soupe de parmesan en poudre
_ 2 petites poignées de pignon que vous passerez d'abord sur votre planche à découper , histoire de l'émietter un peu à l'aide d'un couteau
_ 1/2 jus de citron non traité
_ 1/2 tomate en morceaux
_ 1 gousse d'ail coupée en lamelles
_ Du poivre de votre moulin
_ Et ... 1 gros bouquet de persil. Cette recette ne donne rien avec du persil séché.

Rincez, séchez et ciselez le persil,
Mixeur avec le reste des ingrédients
Rectifier l'assaisonnement si nécessaire

Ce "pesto" est vraiment délicieux !

Mais encore nous faut-il lui trouver un plat à sa dimension ...
La recette initiale nous proposait :

_ Quelques légumes vapeur ...
_ Un blanc de poulet
_ Euh ... des pâtes ?
Bon ! Lolotte ! Je te lance une invitation à ma manière ! Apprenons à les faire cuire al dente sans stupeur dans le regard de notre entourage, ni tremblements dans notre geste ... (Petit clin d'oeil au roman d'Amélie Nothomb!)

Et moi ? Que vous proposerai-je pour accompagner cette sauce ?

J'avoue avoir encore reculé devant la casserole narquoise ... surtout après avoir goûté la sauce ...C' eut été dommage de louper la cuisson ...
Bon, les pâtes al dente, je m'y mets demain ! Voilà une bonne résolution !

Donc, ce fut (et ma voix en tremble encore ...) :
1/2 avocat à peine étoilé de quelques fleurs de sel de Noirmoutier et sa salade de tomates au sel d'épices. Ce sont des tomates que je coupe en rondelles et que je saupoudre d'un sel hyper fin, parfumé aux épices. Attendez dix minutes. Elles prendront alors une saveur très agréable. Il faut dire que les tomates du moment ne sont pas des plus parfumées ... De plus, elles rendent ainsi un jus très parfumé (pour peu que l'on mélange plusieurs fois) et que l'on peut utiliser en guise de sauce, pour un accompagnemet léger.

Je viens de bidouiller cette sauce au persil à partir d'une recette de base trouvée dans un petit guide Top Santé, sorti en 2005, sur les aliments aide-minceur.
C'est là que tu apprends, que le persil est encore plus riche en fibres que l'épinard (satiétogène : quel mot divin !), avec qui il rivalise également en fer. Je ne vous parlerai même pas des vitamines du groupe B, du potassium, du phosphore et du magnésium ... Qui plus est, il "agit en diminuant la mise en réserve des graisses avalées". ça, ce n'est pas le genre de choses qu'il faut me dire deux fois ...
Peut-être parce que je suis folle de son parfum (J'ai retrouvé mon odorat ! Une nouvelle femme !) et de son goût, forcément !

La plus grande réserve en vitamine C de tous les légumes verts ! Rien que ça ! (une photo bientôt ! Promis !)

Bref, le persil, c'est LA panacée !