Bon, je récapitule :

En entrée, ce serait … velouté de carottes aux Saint-Jacques 

Bien !
Et après …
Un peu light, pour un soir de liesse !!!
Non ?
Qu’importe, je remets le nez dans mon classeur archives et qu’y vois-je ?
Qu’y trouvai-je ??????
Cette petite recette qui semblerait bien pouvoir coller à l’esprit donné par l’entrée. Qui plus est, elle a l’avantage de ne pas vous scotcher devant vos fourneaux toute la soirée, ce qui serait plus que regrettable !

Pâtes aux crevettes et aux petits pois

Les ingrédients :

Pour 4 personnes (mais j’en connais deux qui mangent comme quatre !)

_ 400 grammes de pâtes Linguine, de préférence. Ce sont de très fines tagliatelles. Leur texture convient bien à cette recette.
_ 250 grammes de queues de crevettes crues décortiquées. Vous en trouvez facilement chez les pros du surgelé.
_  5 cuillers à soupe de petits pois surgelés
_ De l’huile d’olive. 2 bonnes cuillers
_ 1 piment oiseau. Attention ! C’est fort ! Les âmes sensibles pourront le remplacer par un peu de gingembre frais
_ 2 gousses d’ail
_ ½ bouquet de coriandre ciselée (facultatif)
_ 60 grammes de mimolette vieille, que vous couperez en fins copeaux.
_ Du sel, du poivre

La recette :

Préparez d’abord la garniture :

Pelez les gousses d’ail et hachez-les finement.

Emiettez le piment (ou épluchez le gingembre)

Faites revenir dans l’huile d’olive, à feu moyen. Remuez  régulièrement.

Ajoutez les crevettes et remuez encore 2 minutes.

Faites cuire les pâtes à l’eau salée, al dente, bien sûr ! Il serait magmatique que vous les serviez sous une apparence dramatique … Voilà pourquoi j’évite ici d’employer des pâtes fraîches. Il y a certains aliments, comme ça, tu ne sais pas pourquoi mais ils ne t’aiment pas beaucoup … Par contre, l’endive m’adore et j’ai un certain ticket avec les aromates … Tout n’est pas perdu !

Ajoutez les petits pois 5 minutes avant la fin de la cuisson (vous n’aurez donc pas à attendre très longtemps !)

Egouttez pâtes et petits pois et ajoutez-les à la sauteuse. Mélangez bien. Laissez se parfumer encore d’un peu de coriandre.

Poivrez.

A servir dans de grands bols : bols à riz, bols à bouillon … très jolies formes !

N’oubliez pas de parsemer de vos copeaux. De copillonner de vos parsemoirs ... De semer éparses vos folies papillonnantes et ...

_ Et pour le dessert ?

_ Ah oui ! Le dessert ... Il est dans sa phase d’essai ... Euh ... Je ne vous en dis pas plus !