Chandeleur bientôt … envies festives, sucrées douceurs.
Recette flamande ! Vous surprendrai-je ?
Vite ! Il est temps de vérifier vos ingrédients !

Mes crêpes flamandes :

250 grammes de farine fluide
70 grammes de beurre fondu
3 œufs battus
¾ de litre de lait
½ cuiller à café de cannelle
2 cuillers à café de vergeoise brune ou blonde
½ cuiller à café de sel fin
De la vergeoise pour la garniture.

D’abord, bien sûr, creuser un puits d’infinie tendresse dans votre farine. Vos mains dans le saladier plongent dans la douceur d’un jour de neige.

Vous ajouterez la moitié du lait et mélangerez précautionneusement, en prenant soin d’incorporer progressivement votre farine au blanc liquide. Osmose.

Travaillez ensuite vigoureusement votre pâte. Qu’aucun grumeau ne vienne graver sur son front lisse ses lettres sans grâce. Sans relâche.

Viendront ensuite les œufs battus et 50 grammes de beurre fondu. Rime interne ?
Puis la vergeoise, le sel et la cannelle. Terminez avec le reste de lait.

Sous un linge propre, laissez reposer une heure à température ambiante. Vos bras vous en seront reconnaissants !

En accompagnement de vos crêpes, je suggère un peu de vergeoise (Ah ! J’oubliais ! Dans le Nord de la France, on la nomme « cassonade ». Je suis assez attachée à ce mot. Elle sera blonde ou brune selon son nombre de cuisson. La brune est plus intense. Je la préfère)

Saupoudrez de vergeoise et déposez une noisette de beurre frais, qui fondra de plaisir.