Pour toi, mon coeur, j' ai voulu clore l' année en beauté.
Aussi chez mon épicier, préféré
M' en suis allée et, sans hésiter
Des yeux, j'ai dévoré ces quelques fruits
Que dans ma nuit déjà pour toi, j'avais choisi.

Chaudron d'hiver,
Recette polaire !
La pluie bat contre mes baies
Vitrées. Ma cuisine comme un grand aquarium
Où fleurissent de savants arômes ...
Que ta nuit soit étoilée !

Confiture de pommes, de poires et d'épices :

1 kilo de pommes : la pink lady se prête bien au jeu !
1 kilo de poires : la Conférence a ma préférence
Prévoir 1,5 kilo de sucre semoule
3 citrons non traités ( 2 pour la macération et le dernier : moitié zeste et moitié cuisson)
1 grand bâton de cannelle
2 bonnes pincées de poivre de Sichuan
2 bonnes pincées de coriandre moulue

 Armé de votre couteau économique, ôtez à vos pommes juste ce qu’il faut ! Laissez votre arme de ménagère courir le long de leur chair et admirez la beauté du geste ... Mieux qu'une séance de relaxation !

Coupez-les en quartiers, retirez cœurs et pépins. Lesquels pépins, si le courage vous en dit, peuvent très bien aller rejoindre votre préparation, le jour de la cuisson … sagement rangés dans une mousseline nouée. Que la pectine soit avec vous !
Arrosez de jus de citron au fur et à mesure de l’opération : vos pommes conserveront leur belle couleur !
Pesez, déposez dans une terrine et ajoutez la même quantité de sucre. Mélangez.

Et si on s’occupait des poires ?
Seconde séance d’épluchage ! On coupe les pédoncules, on retire le cœur et les pépins. On coupe en morceaux. Bref, la routine !
On arrose de jus de citron : ces fruits, comme les pommes, s’oxydent si vite ...
On pèse et on calcule. En fonction du poids de poires, ajoutez moitié sucre : à moins que vous n’ayez un penchant marqué pour les dentistes ...
Tout ce petit monde ira passer la nuit dans votre terrine : des pommes, des poires, du sucre et le zeste finement coupé d’un demi-citron.
N’oubliez pas de mélanger, afin de faciliter les présentations !
Couvrez d’un voile pudique …

Le lendemain, portez à ébullition. Ajoutez alors le jus du demi-citron que vous n’avez pas encore sacrifé, vos éventuels pépins de pommes dans leur robe de mousseline.
Ecumez  et mélangez régulièrement.

Il faudra quelques temps avant que votre préparation ne prenne une vraie consistance de confiture. Vous la reconnaîtrez à la résistance que rencontrera votre spatule dans la marmite.
Ceci dit, n’attendez pas non plus que la dite cuillère reste figée au garde-à-vous si vous la lâchez  …

Mixez.

Mettez en pots sans tarder.