Dans la cour l’eau ruisselle,
Le magnolia déploie ses ailes.
Ce soir, c’est la fête à la fenêtre
Avis de tempête !

Mon cœur bat des hirondelles
Dans l' ivresse d'un vent trop tiède
Les nuages froissent et j' épelle
Leurs longs accents de polyèdres.