Baiser volé, c'est le nom de cette confiture ...

Embrassez un potiron et il se change en chaudron !

Muscade : c 'est bien cela !
C’est une variété de potiron.
Rond, doux et sucré.
Muscade me lance des oeillades depuis l’étal de l’épicier,
Il est temps que je lui fasse un sort !
J’ai dévalisé l’unique boutique pour fées du canton,
Tenue par l’homme le plus gentil du monde.
Et, mon butin sous le bras, suis rentrée tambour battant,
Dans mon antre, ma tanière !
J’ai déterré mes grimoires :
Douceurs en cataplasmes,
Caresses de parchemin,
Antiques remèdes sucrés.
Dans la cuisine de Tara
Palpite un sympathique chaudron
Mais fais bien attention !
Dans les bouillons de ses yeux ronds
Tu pourrais perdre la raison !

CONFITURE DE POTIRON A L’ORANGE ET A LA BADIANE

Pour un potiron muscade, il vous faudra :Environ 3 kilos de sucre cristallisé
3 oranges
Quelques fleurs de badiane ou un peu de gingembre en poudre
De bons couteaux : un grand et un petit, ainsi qu’un éplucheur !

Que le crime commence !
De ton long couteau
Coupe en deux le potiron,Puis découpe-le en larges tranches :
Que sous ta main agile se dessinent les croissants d’or !
Ôte ensuite sa cuirasse
Et ne garde … que la chair !
Admire-le :
Nu, débarrassé de ses filaments : O firmament !
Tronçonne-le en grossiers morceaux,
Garde les graines pour tes amis : trophées guerriers !Jauge la bête : pèse et ajoute le même poids de sucre en poudre,
Prononce la formule magique : à toi de la trouver !
Ajoute le zeste de deux oranges, coupé en fines lamelles
Etoile cette union de deux ou trois badianes que tu déposes telles quelles
Dans ta marmite.Mélange, couvre,
Et laisse, mon cœur, l’alchimie opérerLaisse la chair fondre sous la caresse du sucre :
Toute la nuit, au moins !
Puis filtre et mets à part le sirop,
Laisse fondre alors  les morceaux, à feu très doux, jusqu’à ce qu’ils se transforment en purée.
Ajoute alors ton sirop et le jus d’une demi-orange.
Porte à ébullition : puis laisse cuire à feu doux, une heure environ. Reste bien dans les parages, à moins d’apprécier les goûts fortement caramélisés !
Seul le redoutable test de l’assiette te permettra d’arrêter la cuisson : qu’une goutte tombée sur
le plat d’une assiette froide y reste bombée sans couler !Je sais, le test de l’assiette a désespéré des générations d’apprentis grimoiresques !
Retire les badianes et remercie leurs cosses si parfumées
Mets en pots sans tarder.Une fois ceux-ci refroidis, couvre ta confiture de paraffine.A défaut, vous pouvez toujours essayer de surprendre une fée ou un magicien
Et de lui voler le plus sucré baiser de la galaxie ...
Vous pouvez essayer !