Pour un gratin été-automne,

aussi doux qu' une crème brûlée !

Ingrédients :

2 courgettes

2 aubergines

3 tomates : lavées, coupées en morceaux :

1 barquette de champignons de Paris : lavés, finement coupés, débarrassés de leurs pied

2 filets d’une excellente huile d’olive

2 gousses d’ail haché.

1 briquette de crème fraîche liquide

Du parmesan râpé

La recette :

Tu rêves d’un gratin qui ne soit pas un gratin et ce soir, tu te sens comme … inspiré !

Suivre son instinct n’a jamais nui à quiconque, loin de là et ça te plaît bien, cette totale liberté de création … Pour un peu, tu te prendrais pour un grand chef …

Mais comme dans toute chose, il y a des enchaînements qui ne s’improvisent pas : tu maîtrises !

D’abord, allumer le four ! Thermostat 220.

Puis, s’attaquer aux légumes …

Commencer par les courgettes et les aubergines, plus coriaces ! Donc, les laver et les couper en fines rondelles. Tout un art ! Tu ne prends pas la peine de les éplucher.

Puis les faire doucement revenir dans une poêle et un fond d’huile d’olive. Vierge extra. Première pression à froid. Italienne.

Pendant ce temps …dans une deuxième poêle, tu prépares une rencontre qui jamais ne te lasse : celle de l’ail finement haché et doré dans l’ huile avec de beaux et frais champignons émincés.

Maintenant, il ne te reste plus que les tomates. Elles viendront faire rougir ta première préparation. Il était temps ! Cela commençait à manquer d’eau !

Dès lors que tes champignons ont fini de transpirer, intègre-les, ail compris, à ta première poêle. Mélanges et laisse l’alchimie opérer encore quelques minutes.

C’est bon ! Tu n’as plus qu’à sortir ton beau plat à gratin et à y verser ta création.

Tu recouvres de crème fraîche et de parmesan râpé.

Ni poivre, ni sel. Le parmesan y pourvoit !

Au four, pour 15 à 20 minutes : à ton odorat tu ta fieras.

La prochaine fois, tu essaieras avec des tagliatelles fraîches … et un vin frais légèrement pétillant. Tu entends déjà les bulles éclater d’ impatience !

A bientôt sur ma planète !