Sauvez Willy ! Ce matin !

Que mon lecteur ne se trompe ! Point de mammifère aquatique dans mon jardin, si ne n’est quelques grenouilles et crapauds, deux trois ondines, quelque triton …

Bref, rien de bien inquiétant !

"Sauvez Willy" n’est qu’un terme générique pour désigner chacune de mes opérations de sauvetage végétal. Lorsque la loupiotte vire au rouge, quand disparaît jusqu’au plus petit signe vital, quand mes visiteurs commencent à me dévisager d’un œil "circonflexe"

Donc, ce matin, un peu après la fraîche, Tara toisa ses mimules, ou plutôt ce qu’il en reste, et se dit qu’une jardinière en plein soleil n’était peut-être pas l’idéal pour ces malheureuses vivaces qui n’en ont plus que le nom …

A propos de nom, je préfère le terme anglais : « Monkey flower » à celui de mimule … Mais, bon, cela ne les sauvera pas pour autant d’une dessiccation avancée …

Les voici maintenant à l’ombre, dans de modestes pots en terre, ratiboisées (j’adore ce terme !) et, croisons nos baguettes, prêtes pour une nouvelle vie.

C’est fou ce que ma nursery expérimentale commence à ressembler à une infirmerie pour plantes convalescentes !

Un jour, il faudra sans doute que j’attribue une étiquette à chacun de mes pots … Mais ce « joyeux » fouillis n’est pas pour me déplaire !

Je vous laisse. Quelques boutures à « lancer » et puis, sans doute, un petit tour de vélo dans la campagne. Oui, je sais, en plein soleil … Je suis comme ça !

P.S. : quelque bonne âme pourrait-elle m' indiquer une vivace aimant le soleil et ne nécessitant point trop de soins ? Parce que mon léontopodium a l'air bien seul désormais, dans sa jardinière ..

Merci !