Toutes mes excuses par avance aux fans de Gainsbourg ...

Non que je veuille comparer ma recette à cette chanson magnifique ...

Juste un mot-valise à usage poético-culinaire pour ...

Endives au gratin, version light !

Pour cela  :

Choisir de belles endives ... (vous pouvez dire "chicons" et vous me verrez vous décrocher mon plus joli sourire !)  les passer sous un jet d’eau claire et ôter les parties abîmées de leurs feuilles.

Les sécher et retirer à l’aide d’un petit couteau la partie amère de leur base.

Couper un peu le pied.

Retirez également les pointes.

Le nec plus ultra ? Des endives de pleine terre, si vous pouvez. Attention, on ne les trouve que d’octobre à mars, en général. Leur goût est plus marqué.

La recette :

Placez-les maintenant dans votre panier de cocotte minute et laisser cuire 10 minutes après chuchotement.

Ensuite, retirez-les et laissez-les s’égoutter.

Pendant ce temps-là, vous avez préchauffé votre four, th. 220.

Prenez votre plus beau plat à gratin et sortez du réfrigérateur vos tranches de jambon. Une par endive !

Vous aurez pris le temps d’acheter votre jambon chez votre boucher. J’insiste. C’est ce qui fera la différence. Un jambon blanc au léger goût de noisette. Une promenade dans les sous-bois ! Après, vous en oublierez le goût des sauces trop lourdes !

Il n’y a plus qu’à habiller vos endives et à les disposer dans le plat. Nappez d’une brique de crème fraîche entière liquide (25 cl).

Ajoutez sel, poivre, une pincée de noix de muscade et gruyère râpé (tout de même !)

Placez au four en le mettant en position grill.

Attendez 15 minutes environ.

Pas de Béchamel mais un plat fondant, aux saveurs intactes. Un gratin léger.

La douceur sucrée de l’endive sous le craquant du jambon gratiné. Un peu de pain maison pour saucer le plat. Avouez-le, c’est le meilleur moment !

Trop bon !