La lande est belle : gris-beige dans le vert tendre des prairies. Les saules têtards balaient le ciel de ses nuages. Gris-bleu, le ciel : harmonie définitive à peine ajourée par le jaune éclatant d’un forsythia, contre un mur de briques rouges, sous les volets verts.

La lande est une mer immobile à l’écume grisée. Il te prend des envies de café au lait.

Ce soir, tu guetteras le clair de lune. Tu le regarderas électriser les pavés de pierre bleue.

Demain matin, tu retiendras ton souffle devant le couple de grives qui vient de s’installer chez toi. Tu tenteras de compter les grains de brume sur les ventres adorablement magnifiques.

Mais ce soir, une autre mission t’attend ! Tu jauges cette montagne de poireaux laissée par ton voisin sur la margelle du puits.

Il ne s’est toujours pas remis de ta dernière confiture :
miel d’ananas à la vodka …

Tu succombes devant son potager bio …

Recette de ma tarte légère aux poireaux

6 poireaux

1 briquette de crème fraîche entière liquide (n’utiliser que 20 cl)

2 œufs

2 bonnes pincées de cumin en poudre ou de muscade moulue.

Sel et poivre

Gruyère râpé.

Peut-être que d’abord tu couperas les racines, puis une bonne partie du vert !

Ensuite, il se pourrait bien que tu retires les premières enveloppes. Un peu trop sales à ton goût.

Tu incises et, d’un geste sec, tu sépares les feuilles. C’est à ce moment bien précis que l’on reconnaît la main du maître !

Tu rinces. Deux fois, à l’eau vinaigrée. Puis tu déposes sur un linge propre et tu éponges. Vérifie qu’il ne reste plus aucune trace de terre.

Tu coupes en tronçons de 5 ou 6 centimètres et tu déposes dans le panier de ta cocotte minute. Il te faudra l’arrêter 15 minutes après le chuchotement.

Pendant ce temps, tu as allumé le four : 220°

Tu sors une pâte brisée ou feuilletée du frigo et tu l’étales dans un moule.

Tu piques à l’aide d’une fourchette.

Tu fouettes, dans un saladier : les œufs, la crème fraîche et tes épices. Ajoute les poireaux bien égouttés, du sel, du poivre.

Mélange.

Dispose sur ta pâte et parsème de fromage râpé.

Baisse la température du four : 190° et laisse dorer la tarte 30 minutes environ (Pour plus d’émotion, tu peux aussi passer en position grill à mi-course !).

Subtilement rustique ...

A bientôt sur ma planère !