_ On mange quoi, ce soir ?

La phrase qui tue !

_ D’autant plus que, force est de constater, Jean-Michel, qu’ il n’y a rien dans le réfrigérateur de Tara …

_ Eh oui, Thierry, est-il besoin de le préciser, il n’y a jamais rien dans le frigo de Tara !

_ Faut-il vous rappeler, Messieurs, que dès que les beaux jours reviennent la fée Tara retourne en ses bois ?

_ ??!!!

_ Euh, rien !

Omelette paysanne ...

Bon, d’abord, j’aperçois tout de même 12 œufs de ferme. Tout juste si je ne suis pas allée les chercher moi-même dans la paille !

Des œufs …

Moi, je les aime au plat,

Saupoudrés de paprika,

Sur des tartines de pain aux noix …

Voilà !

Mais j’en connais un qui risque de trouver ça un peu light … La poésie, ça ne nourrit pas son homme !

D’autant plus que je risque fort d’avoir besoin de ses bras musclés demain, histoire de transformer un carré de forêt vierge en jardin d’ombre …

Intéressée, moi ? Que nenni ! Prévoyante … Pour certaines choses, en tout cas !

Heureusement, je dispose de mon arme fatale : du fromage de chèvre doux à tartiner !

6 œufs

De fines tranches de poitrine poivrée (ah ! Tout de même !)

Un kilo d’épinards en branches surgelés (une valeur sûre !)

Mon fameux fromage de chèvre !

Faites votre omelette au lard (j’ajoute l’équivalent d’une tasse de lait au moment de battre les œufs : sublimant !) parfumée d'un soupçon d' estragon ciselé

Faites-lui rencontrer dans la poêle un joyeux délire d’épinards (bien égouttés !) et relevez d'une note de chèvre doux ...

Si avec ça, demain, je n’ai pas Popeye en face de moi, je rends mon tablier !

A bientôt sur ma planète !